Big Brother is watching… your website!

Shares

Comment apprécier le rendu visuel d’un site web? Une question encore largement ouverte au regard du nombre de solutions proposées sur le net et pour laquelle Feng-GUI, une société de Rehovot essaye d’apporter sa contribution.

Le meilleur produit au monde ne se vendrait pas dans un étui peu attrayant et combien de produits quelconques ne nous attirent que par la qualité de leur emballage? Ce problème, vieux comme le monde, se pose aussi sur Internet: les chartes graphiques, les créas, l’identité visuelle… autant de mots pour définir simplement qu’un site se doit d’être beau et bien pensé pour être efficace.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Derrière ce jeu de mot pour geek (GUI est l’acronyme de Graphical User Interface, en gros ce qui fait que pour utiliser un logiciel on a des jolis boutons plutôt que des lignes de codes toutes moches et Feng-Shui est l’art chinois d’harmoniser la décoration), Feng-GUI, propose un simulateur d’eye-tracking avec toutes les fonctionnalités usuelles: cartes de chaleur, parcours visuel, cartes d’opacité, hiérarchie des aires d’intérêt… si vous n’êtes pas familier avec ce vocabulaire disons que c’est le b-a ba de la mesure d’un rendu visuel d’un site web. D’ailleurs, on ne compte même plus les multiples solutions proposées sur le Web. Il n’y a pas un salon de marketing internet sans la présence de Tobii, le leader en camera eye-tracking et de nombreux spécialistes, Miratech pour ne citer que le plus influent en France, ont usé et abusé de cet outil pour conseiller leur clients.

Alors, que vient apporter Feng-GUI ? L’automatisation! Faire de l’eye-tracking, c’est faire un travail de laborantin: accueillir un panel dit représentatif dans ses locaux, leur faire tester de multiples pages, agréger les données quantitatives avec les réponses qualitatives des questionnaires posés aux cobayes après leur expérience. Un vrai travail de fourmi pour tirer une recommandation valable après plusieurs jours de travail; et forcement des coûts importants. Feng-GUI court-circuite toute cette astreinte en remplaçant la véritable camera par un logiciel d’intelligence artificiel. Apres quelques recherches, on peut s’apercevoir qu’ils ne sont pas les seuls à proposer ce type de service qu’un webzine anglophone aurait affublé du sobriquet “poor man’s eye tracker”!

Eye-quant propose ce service déjà depuis longtemps, avec une video très pédagogique. De nombreux articles scientifiques (et moins scientifiques) participent a l’effort de recherche, ce qui confirme l’importance du sujet. Mais là où Feng-GUI dépasse toute attente, c’est dans leur démo (qu’on pourrait presque qualifier de complète, il ne manque que les résultats chiffrés et elle est limitée en taille). Elle est libre d’accès (jusqu’à quand?), en évidence sur leur page d’accueil (pour des professionnels du marketing digital c’est un vrai coup de poing), d’utilisation ultra-simple (deux boutons), ultra rapide (moins de 10 secondes pour 500K) et donne un résultat à couper le souffle! Pour une démonstration de force, c’est très réussi! Bravo!

Mais ce n’est pas tout! Comme pour narguer la concurrence, Feng-GUI décrit en surface le principe de son algorithme, comme si sa maîtrise du sujet ne méritait aucune protection. En parcourant leur site, on apprend avec des animations de bonne qualité, que le système de détection fait la différence entre les changement de couleur, d’orientation, de contraste, d’intensité, de concentration, d’intersection, utilise la détection de texte et bien évidemment la détection de visage (lire cet excellent article à ce sujet: Face.som: souriez vous etes scannes). L’utilisation de leur demo Par contre, l’analyse concurrentielle que Feng-GUI fait d’elle-même par rapport aux autres technos manque un peu d’engouement.

Quelle est l’enjeu de tout ça? Mesurer, encore mesurer, toujours mesurer! En remplaçant une analyse humaine de plusieurs jours par une analyse robotisée de quelques secondes, ce qui est déjà un petit exploit, Feng-GUI apporte encore plus de complexité dans un monde déjà trop complexe. Chaque jour un nouvel outil fait son apparition avec ses forces et ses faiblesses, rebattant sans cesse les cartes du e-marketing (dont un salon se tient a Paris en ce moment: emarketingparis). Le véritable besoin aujourd’hui c’est de proposer une synthèse simplificatrice pour obtenir des résultats cohérents rapidement. C’est ce que propose avec brio Content-Square, en mélangeant sondages, mesure de parcours clients, analytics, rating et recommandations, tout ça en 24h. Avec des outils plus modestes mais en utilisant la puissance du réseau de WebAllWin, l’approche de Content-Square séduit beaucoup de géants d’internet. Un succès dont Feng-GUI devrait s’inspirer pour continuer sur sa lancée et s’établir comme le futur mètre-étalon du marketing digital.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 790 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.