La start up israélienne la plus prometteuse de 2013 est MyHeritage

myheritage.com

Le journal économique israélien Globes a nommé MyHeritage, Start-up la plus prometteuse de 2013.

Nos lecteurs connaissent déjà MyHeritage, car nous avons publié un article sur cette société en juillet 2012.

Créée par un groupe de passionnés de généalogie il y a 10 ans, la société est devenue un des deux leaders mondiaux des services de généalogie. En plus d’offrir un service très complet de construction d’arbres généalogiques, elle propose une fonction de réseau social familial, autour des données mises en ligne que chaque membre de la famille peut annoter et compléter.

Par ailleurs, MyHeritage fait le lien entre les données familiales privées et les données publiques, grâce à la numérisation de sources publiques, telles que les journaux, les recensements, les actes d’état civil, etc… Ce service Record Matching donne la possibilité d’associer automatiquement, et avec une grande exactitude, les informations des bases de données publiques avec celles contenues dans les arbres généalogiques familiaux.

Depuis l’été 2012, MyHeritage a connu plusieurs développements importants. En novembre 2012, la société a réalisé sa huitième acquisition, en achetant Geni, un de ses concurrents américains les plus dynamiques. En parallèle, une cinquième levée de fond a été réalisée, pour un montant de 25 millions de dollars, portant le total investi dans la société à 49 millions de dollars. Les principaux fonds qui accompagnent MyHeritage sont Bessemer Venture Partners, Accel Partners et Index Ventures. Très récemment, un accord a été signé avec FamilySearch.org, l’activité de généalogie de l’Eglise des Mormons : les utilisateurs de MyHeritage vont avoir accès aux 2 milliards de données stockées dans les ordinateurs de FamilySearch, tandis que les utilisateurs de FamilySearch utiliseront la technologie de MyHeritage pour faciliter le rapprochement entre les données publiques et leurs informations généalogiques.

Selon Gilad JAPHET, le dirigeant de la société, la génétique constitue un champ de développement futur : comment rechercher des personnes inconnues de sa famille en utilisant les données génétiques ?

MyHeritage a actuellement 75 millions d’utilisateurs inscrits, qui ont enregistré 1,6 milliards de profils. Le service de base est gratuit, mais l’utilisation payante donne accès à des fonctions plus avancées de recherche et à un espace de stockage illimité pour ses données familiales, incluant documents, photos, vidéos. Le service payant coûte environ 100 $ par an, avec un taux de renouvellement important; plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs y ont souscrit.

Le principal concurrent de MyHeritage est Ancestry.com, qui est mieux implanté aux Etats-Unis, au contraire de MyHeritage, plus présent en Europe et en Amérique du Sud.

Ancestry.com a été coté au Nasdaq de 2009 à l’automne 2012, puis a fait l’objet d’un rachat par le fond d’investissement européen Permira, sur une valorisation de 1,6 milliard de dollars.

Gageons que lorsque MyHeritage envisagera une cotation au Nasdaq, c’est certainement d’une valorisation de cet ordre dont on parlera.

Pour finir, un peu d’humour à propos de cette passion très sérieuse qu’est la généalogie, en anglais… “I search my family history to know whom to blame”.

Entrez en contact avec MyHeritage

Remplissez ce formulaire et nous vous mettra en contact direct avec MyHeritage, présenté dans cet article.









 Je souhaite investir dans votre technologie Je souhaite faire progresser votre recherche Je souhaite proposer un partenariat Je souhaite importer / distribuer votre technologie Je suis un journaliste et je voudrais vous contacter

Rappelez-vous... la langue d'affaires en Israël est l'anglais!

1 + 3 = 

fermer

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 470 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.

Demande de republier cet article

Remplissez ce formulaire et cet article sur MyHeritage sera envoyé par e-mail.






Le nom du site où vous souhaitez de republier cet article

J'accepte d'indiquer la source et le lien de l'article
d'origine pour chaque utilisation des articles de siliconwadi.fr

fermer