Israël et le Canada s’associent à la Chine pour transformer l’agriculture

Shares

Israël, le Canada et la Chine ont signé un accord début Octobre en vue de la création d’une nouvelle plateforme mondiale pour la mise au point et la commercialisation trilatérales de technologies agricoles. Cet incubateur technologique multilatéral d’innovation agricole rassemblera les forces des organisations commerciales et de R&D des trois pays. Les rôles sont répartis entre :

  • Staff permanent Chinois
  • articipation au staff du Canada et d’Israël à travers des échanges, des coopérations et la promotion commerciale
  • Le Canada apportera ses compétences scientifiques et en gouvernance multilatérale
  • Israël contribuera avec son leadership en matière d’incubateurs et de clusters

Le Centre d’incubation trilatéral Canada-Israël-Chine naîtra officiellement à l’occasion de la 20ème Foire chinoise des hautes technologies agricoles de Yangling, en Chine, du 5 au 9 novembre prochain. L’incubateur sera construit dans la Zone de démonstration des industries agricoles de haute technologie de Yangling, l’épicentre agricole de la Chine, afin de faciliter l’accès direct des entreprises innovantes au marché asiatique croissant.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


C’est un partenariat win-win-win pour les trois pays :

  • Pour la Chine, il vise à améliorer sa productivité dans ce secteur en pleine expansion.
  • Pour le Canada, cela permettra d’accroître ses exportations vers la Chine (5 milliards de dollars en 2012).
  • Pour Israël, ce sera un moyen d’exporter son savoir-faire technologique et son expérience de mise en œuvre d’incubateurs, et de développer ses activités sur le continent Asiatique.

La Chine est actuellement le second partenaire commercial d’Israël en import / export : 6 milliards de dollars en export et  6,1 en import pour l’année 2012 (source The Central Bureau of statistics). L’Asie représente un marché essentiel pour Israël, avec 24 % des exportations. Celles vers la Chine ont bondi de 30 % en 2012. L’agriculture représente encore 2,8 % du PIB Israélien dont on connait les fameux agrumes, avocats, tomates-cerises et autres produits.

Récemment, le salon WATEC a réuni des dizaines de sociétés dans le domaine de l’eau dans lequel Israël a énormément investi en vue de préserver l’or Bleu : désalinisation, et goutte à goutte, pour ne citer que ces domaines. Des universités comme le Technion ou Ben Gourion à Beer-Sheva et Eilat ont développé des enseignements et des recherches de niveau international. Citons quelques success-stories dans le domaine agricole et technologique :

  • Netafim, inventeur du goutte-à-goutte qui s’est exporté partout où l’eau est rare et chère ; le siège social est situé dans un kibboutz en Israël et qui est implanté dans 113 Pays et possède 13 usines dans le monde,
  • Hazera Genetics, concepteur de la fameuse tomate cerise qui ne pourrit pas lors de son exportation,
  • Evogene utilise la génomique des plantes pour résister à la sécheresse.

Cette foire de Yangling est une vitrine extraordinaire pour l’agriculture et la technologie israéliennes car c’est la plus importante exposition de ce domaine, en Chine. Elle regroupe plus de 10 000 entreprises exposantes, des unités en sciences et en éducation et des intermédiaires de plus de 30 pays, comme l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, l’Autriche, le Brésil, le Canada, les États-Unis, la France, l’Inde, Israël, le Japon, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Thaïlande. La Foire accueille chaque année plus de 1,5 million de visiteurs et engendre des échanges et des investissements qui dépassent les dix milliards de yuans. La 20ème Foire des hautes technologies agricoles de Yangling aura lieu du 5 au 9 novembre prochain.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 789 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.