La petite Start-up israélienne que les géants américains se disputent

Featured Video Play Icon
Shares

Rocketick vient d’annoncer la clôture d’une levée de fonds de 3 millions de dollars, associant notamment Intel Capital et NVIDIA à ses investisseurs historiques. Intel Capital est la branche du géant Intel dédiée à l’investissement de capital risque; Nvidia est l’un des plus grands fournisseurs de processeurs graphiques, de cartes graphiques et de chipsets pour PC, consoles de jeux et mobile. Le financement sera utilisé comme fonds de roulement et les objectifs sont de développer l’activité de recherche de Rocketick, accroître son équipe de développement et renforcer simultanément son infrastructure de service clientèle.

Fondée en 2008 à Ramat Gan par Uri Tal et Shay Mizrachi, Rocketick Technologies Ltd fournit une solution logicielle de simulation implémentée sur GPU (de l’anglais Graphics Processing Unit) permettant notamment d’accélérer la vérification fonctionnelle des puces électroniques pour les smartphones. La Start-up est l’une des 16 sociétés sélectionnées par Intel Capital, pour sa nouvelle vague d’investissements technologiques.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Intel avec son processeur Atom, et NVIDIA avec son processeur Tegra, se disputent les parts de marché du secteur des puces mobiles, en forte croissance, au sein duquel la position de leader reste à conquérir. Rocketick est, d’une certaine manière, “prise en otage” dans la bataille menée par les deux grands rivaux, ce qui, pour la Start-up, se révèle plutôt bénéfique !

Rocketick est particulièrement prometteuse car elle transforme le paysage actuel de la conception et de la vérification de puces en exploitant la puissance du GPU et possède un produit phare : RocketSim. La vérification fonctionnelle constitue un goulot d’étranglement sévère dans les projets de conception de puces. La densité et la complexité toujours plus importantes de ces dernières ont des répercussions sur le temps qu’il faut au simulateur pour les tester, si bien que les simulations peuvent parfois prendre des jours. RocketSim résout le problème en déchargeant la plupart des calculs fastidieux sur un moteur ultra rapide basé sur GPU. Le système est transparent pour l’utilisateur qui emploie son simulateur comme à son habitude. Et la résultante, est une réduction significative du délai de mise sur le marché des nouveaux modèles de puces.

NVIDIA a octroyé une licence à Rocketick qui a, selon Jeff Herbst, vice-président du Business Development de NVIDIA, “obtenu d’excellents résultats à travers une large gamme de modèles”. Il a ajouté que “la collaboration entre NVIDIA et Rocketick était très fructueuse depuis ses débuts”. Deux ans plus tôt, NVIDIA versait 2,5 millions de dollars à la Start-up, réalisant ainsi son premier investissement stratégique en Israël et propulsant Jeff Herbst comme observateur au sein du conseil d’administration de Rocketick.

Cependant, NVIDIA n’est pas le seul à faire les yeux doux à la jeune société israélienne. La technologie que propose Rocketick dispose d’un potentiel d’accélération de la vérification des puces basées sur les technologies VLSI (de l’anglais Very-Large-Scale Integration), soit les puces comprenant une forte densité de composants électroniques. d’après les dires de Shishpal Rawat, directeur du groupe Intel. Cette technologie peut s’avérer d’une grande valeur pour toute entreprise engagée dans la conception de puces sophistiquées…et d’autant plus si elle se livre à la bataille sans merci du secteur mobile, comme c’est le cas d’Intel avec son nouveau set de puces Atom, face à NVIDIA, l’autre champion historique dans le domaine !

“Intel Capital et NVIDIA nous ont offert un appui stratégique, et leurs investissements nous donneront la possibilité de déployer notre technologie à l’échelle commerciale”, a déclaré Uri Tal, PDG de Rocketick, ravi d’être au bénéfice de cette situation dans laquelle ces deux investisseurs majeurs se disputent les charmes de sa société.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 924 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.