Israël : Le seul membre non-européen du CERN

Shares

Le 12 décembre 2013, Israël a été accepté comme 21ème Etat membre du CERN, (Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire), devenant le seul état non-européen membre permanent de ce très prestigieux “club” à l’origine de découvertes scientifiques fondamentales. En 1991, Israël avait été accepté en tant qu’observateur et des scientifiques israéliens avaient commencé à participer aux projets du CERN, avant de devenir le premier état membre associé en 2011.

Lors de la cérémonie, le directeur de la recherche du CERN, Sergio Bertolucci a expliqué : “En tant que membre de la mission d’enquête chargée d’évaluer si Israël remplissait les conditions requises pour devenir État membre du CERN, j’ai été extrêmement impressionné par la qualité de la recherche et des scientifiques de ce pays.”

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Le Directeur général du CERN, Rolf Heuer a déclaré : “La communauté scientifique israélienne a beaucoup apporté au CERN au fil des ans. Je me félicite qu’Israël devienne le 21éme État membre du CERN et me réjouis à l’idée d’intensifier notre collaboration.”

Pour le président du Comité national pour la physique des hautes énergies de l’Académie israélienne des sciences et professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem, Eliezer Rabinovici : “C’est un moment très important pour la science israélienne et Israël, cela reflète les nombreuses années durant lesquelles les scientifiques, les techniciens et l’industrie d’Israël ont contribué de manière notable aux travaux scientifiques européens menés au CERN. En retour, nous devenons membres à part entière d’une équipe à une époque des plus passionnantes où le CERN s’apprête à découvrir de nouveaux horizons.”

CERN Israel Signature

Le CERN est le plus grand centre de physique des particules au monde; ses apports à la Science sont considérables : Il abrite le LHC, le plus grand accélérateur de particules du monde, anneau de 27 kilomètres de circonférence ayant permis de prouver l’existence du Boson de Higgs. Le CERN tient également une place importante dans le développement de certaines technologies informatiques, la plus connue étant l’invention du World Wide Web (www) par deux de ses scientifiques.

A l’heure actuelle, 40 scientifiques israéliens travaillent au CERN, dont les professeurs Giora Mikenberg et Eilam Gross de l’Institut Weizmann des Science, Eliezer Rabinovici de l’université hébraïque de Jérusalem, Shulamit Levenberg du Technion. 22 étudiants en doctorat et 22 post-doctorats étudient également au CERN.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 763 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.