Révolution technologique : la première imprimante 3D en couleur

Shares

Stratasys vient de frapper très fort sur le marché des imprimantes 3D en étant le premier à présenter et commercialiser une imprimante 3D capable de créer des objets en couleur.

Vendue 241 000 euros, le modèle Object500 Connex3 permet sur la base de matériaux caoutchouc et plastique de créer des produits finaux de différentes flexibilité, rigidité, transparence et opacité. Les trois couleurs proposées (cyan, magenta et jaune) combinées avec ces caractéristiques autorisent la création de centaines de couleurs et apportent une créativité révolutionnaire dans le secteur de l’impression 3D.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Duncan Wood, éditeur du magazine “TCT mag” spécialisé dans l’impression 3D a déclaré à la BBC au sujet de l’imprimante de Stratasys : “Ce truc est révolutionnaire. Être en mesure de produire des objets intégrant des matériaux de rigidité et de couleurs différentes a été le Graal de l’impression 3D jusqu’à ce jour”.

 

]FglwisdGMH8[/youtube]

  

Le principal concurrent de Stratasys, l’américain 3D Systems a récemment présenté son modèle ProJet 5500X mais ce dernier n’est capable de produire des objets qu’en noir, blanc et nuances de gris.

David Reis, Directeur général de Stratasys explique : ” l’objectif est d’aider nos clients à repenser leurs processus de conception et de fabrication”. Selon Bruce Bradshaw, Directeur marketing: “Cela va aider les designers industriels à réduire de 50 % le temps nécessaire à la mise sur le marché des prototypes”.

Côtée au NASDAQ, Stratasys entreprise créée américaine en 1989 a fusionné en 2012 avec Objet Ltd., société israélienne pionnière de la fabrication d’imprimantes 3D, basée à Rehovot. Aujourd’hui, Stratasys dispose de deux sièges sociaux, l’un à Minneapolis aux Etats-Unis, l’autre à Rehovot en Israël.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 894 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.