La diplomatie au fil de l’eau par Norbert Lipszyc

Shares

Norbert Lipszyc, membre de l’équipe de Siliconwadi.fr spécialiste des questions de l’eau, vient de publier un ouvrage intitulé : “Crise mondiale de l’eau-L’hydro-diplomatie”.

Alors que les prévisions annoncent 9 milliards d’habitants en 2050 et que les besoins en eau vont croître de 55%, Norbert Lipszyc expose en détail la dimension diplomatique de la question de l’eau- l’hydro-diplomatie – et explique comment des innovations israéliennes dans ce domaine, contribuent au bien-être de tous.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Si Israël est actuellement leader dans le traitement des eaux usées et le dessalement de l’eau de mer, cela provient avant tout d’une politique industrielle décidée dans les années 90. 20 ans plus tard, Israël est le pays qui recycle le plus grand pourcentage de ses eaux usées, à savoir 85%. Au-delà des géants israéliens de ces secteurs, (IDE, AMIAD), des centaines de petites sociétés innovent et exportent leur savoir-faire.

Par ailleurs, l’auteur fait remarquer que lorsque des pays comme la Chine ou l’Inde ont besoin de réhabiliter des cours d’eau très pollués, il est fréquent qu’ils fassent appel à des sociétés israéliennes.

Enfin, la dimension sociétale de l’action en faveur de l’eau est largement évoquée et notamment l’influence méconnue mais considérable de la Société pour la protection de la nature en Israël, SPNI, sur les acteurs politiques.

Pour illustrer notre propos, voici deux extraits de l’ouvrage de Norbert Lypzic :

“Il n’y a pas, il n’y a jamais eu, de “Parti Vert” en Israël car une ONG, la Société pour la protection de la nature en Israël, la SPNI, a été le moteur d’une prise de conscience des citoyens, de tous bords, de ce que la préservation de l’environnement était l’affaire de tous, droite et gauche, religieux et laïcs, Juifs et Arabes (on oublie souvent en France que 20% des Israéliens sont arabes). Les politiques ont suivi. La SPNI a élaboré une politique de l’eau en six volets et l’a proposée au gouvernement : réduire la part de l’agriculture en changeant les types et modes de production, augmenter la part des ménages, pratiquer la vérité des prix de vente par rapport au prix de revient de l’eau, recycler les eaux usées, économiser, tant au plan individuel que collectif et, enfin, développer les technologies pour de nouvelles ressources : dessalement d’eaux de mer ou saumâtres et recyclage généralisé. Cela a rendu possible, malgré la pénurie d’eau, le développement démographique et économique des Israéliens et des Palestiniens.”

“Les Israéliens sont devenus des leaders mondiaux dans le domaine des technologies de l’eau. Dans le secteur du dessalement : ils sont parvenus à extraire le sel de l’eau de mer tout en conservant certains minéraux utiles. Concernant le recyclage de l’eau, la décision a été prise il y a dix ans, de réhabiliter toutes les rivières d’Israël. On a pris conscience sous la pression de la Société de protection de la nature, que les écosystèmes naturels étaient importants pour la qualité de l’eau. Et le savoir-faire acquis par Israël, dans ce domaine est aujourd’hui exporté dans le monde entier. C’est ainsi qu’Israël a été sélectionné pour réhabiliter le Gange en Inde ou les rivières en Chine. Des sociétés israéliennes sont à l’origine de technologies capables d‘extraire l’humidité de l’air et de produire de l’eau potable. Aujourd’hui toutes les équipes d’urgence israéliennes, en mission humanitaire, sont munies de cette technologie ! Enfin il faut citer le projet le plus symbolique : une oasis modèle qui a été érigée en plein désert de la Arava, sous la direction de l’Université Ben Gourion. Elle utilise les technologies les plus avancées en Israël, afin de développer un mode d’exploitation agricole qui soit applicable dans toutes les zones arides du monde, par les paysans les plus pauvres. Elle est considérée aujourd’hui comme un centre de formation pour des représentants du monde entier, notamment des pays arabes !”

Norbert Lipszyc, est ingénieur des mines, M.Sc de Columbia University et conférencier international.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 789 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.