L’allaitement réduit les risques de cancer chez l’enfant

Shares

Deux chercheurs de l’Université de Haïfa ont publié une étude montrant que les enfants nourris au sein maternel avaient 60% de risques en moins de souffrir d’une leucémie ou d’un lymphome (cancer du système lymphatique).

L’étude a été dirigée par le Docteur Lital Keinan-Boker et Efrat Amitai de l’Université de Haïfa, et a été financée par l'”Israel Cancer Association“.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


L’étude a porté sur les mères de 190 enfants diagnostiqués d’une leucémie ou d’un lymphome, (cancer du système lymphatique), soit environ 45% des cancers survenant chez les enfants. Durant l’étude, les 190 enfants étaient âgés de 1 à 19 ans et avaient été traités dans des départements d’hématologie-oncologie pédiatrique des grands centres médicaux d’Israël. Le groupe de contrôle était constitué des mères de 384 enfants en bonne santé et provenant de l’entourage des enfants malades.

Les résultats de l’étude montrent que les enfants allaités ont 60% de risques en moins de développer un cancer de type leucémie ou lymphome que les enfants n’ayant pas été allaités.

Par ailleurs, les enfants allaités exclusivement jusqu’à l’âge de 4 mois et ceux combinant allaitement et lait maternisé jusqu’à l’âge de 12 mois ou plus, ont 40% de risques en moins de développer une leucémie ou un lymphome par rapport aux enfants ayant cessés d’être allaités avant l’âge de 4 mois.

Une analyse unidimensionnelle d’autres statistiques de l’étude montre que d’autres facteurs peuvent également augmenter le risque de leucémie ou de lymphome chez les enfants. Sucreries, aliments transformés ou absence de vitamine D selon les recommandations, dans les deux premières années de la vie sont des facteurs de risques supplémentaires.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 813 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.