Nouveau : La BPI française finance les coopérations tech avec Israël

Shares

Bpifrance et le bureau du Chief Scientist israélien ouvrent un premier appel à projets dans le cadre du FIRAD, programme franco-israélien de coopération en matière de R&D destiné à financer les projets conjoints d’entreprises françaises et israéliennes.

Cet appel à projets traduit une volonté partagée de faire de la coopération technologique une priorité de la relation bilatérale franco-israélienne. Cette décision avait été annoncée conjointement par le Président de la République française M. François Hollande, le Président de l’État d’Israël M. Shimon Pérès et le Premier Ministre de l’État d’Israël M. Benyamin Netanyahu, lors de la visite d’Etat française en Israël en novembre dernier.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Les sociétés françaises souhaitant faire financer leur projet d’innovation technologique franco-israélien, sont invitées à faire parvenir leur proposition pour le 28 mai au plus tard. Les entreprises partenaires en France peuvent retirer leurs dossiers auprès de Bpifrance en remplissant le formulaire ci-dessous :

Simultanément, les entreprises israéliennes peuvent retirer les dossiers de candidature auprès de l’ISERD (The Israel-Europe R&D Directorate).

Afin de susciter un maximum de candidatures de qualité, une cellule d’appui aux porteurs de projets israéliens désireux de développer un partenariat technologique avec une entreprise française est mise en place conjointement par le Bureau du Chief Scientist et l’ambassade de France en Israël. Cette action, coordonnée par l’ISERD et le Service économique de l’ambassade de France, s’appuie notamment sur des cadres dédiés nouvellement nommés : un cadre expatrié de BPIfrance, qui s’installera en Israël dans les prochaines semaines, et une « experte technique innovation », placée au sein de l’Université de Tel-Aviv depuis le 4 février et chargée d’aller à la rencontre des entrepreneurs israéliens intéressés par une coopération avec des sociétés françaises.

Cette cellule vise à aider les porteurs de projets à rédiger leurs dossiers pour le programme « FIRAD », voire à trouver un partenaire en France le cas échéant.

L’Ambassadeur de France en Israël, Patrick MAISONNAVE, a déclaré : « Très exactement quatre mois après la visite d’Etat du Président de la République en Israël et la Journée franco-israélienne de l’innovation que nous avons organisée dans ce cadre, nous avons renforcé nos équipes et sommes en mesure de lancer un grand appel à projets pour financer les partenariats technologiques entre la France et Israël. La relation technologique franco-israélienne va changer de dimension, au bénéfice de nos deux économies, toutes deux très innovantes mais aussi très complémentaires ».

Le Chief Scientist israélienAvi HASSON, a déclaré : « La coopération et le partage du savoir sont les éléments les plus importants pour l’avenir de l’industrie. Et la faculté de générer de véritables innovations est bien plus forte lorsque l’on réunit ressources et idées. Nous nous félicitons de la nouvelle impulsion donnée aux relations franco-israéliennes en matière de R&D et croyons que la mobilisation de ressources dédiées et la communication autour de l’initiative permettront de susciter de nombreux projets de qualité. Ce programme va bénéficier aux deux pays et permettre à chacun de tirer parti des atouts uniques de l’autre ».

Afin de susciter un maximum de candidatures de qualité, une cellule d’appui aux porteurs de projets israéliens désireux de développer un partenariat technologique avec une entreprise française est mise en place conjointement par le Bureau du Chief Scientist et l’ambassade de France en Israël. Cette action, coordonnée par l’ISERD et le Service économique de l’ambassade de France, s’appuie notamment sur des cadres dédiés nouvellement nommés : un cadre expatrié de Bpifrance, qui s’installera en Israël dans les prochaines semaines, et une « experte technique innovation », placée au sein de l’Université de Tel-Aviv depuis le 4 février et chargée d’aller à la rencontre des entrepreneurs israéliens intéressés à coopérer avec des sociétés françaises.

Cette cellule vise à aider les porteurs de projets à rédiger leurs dossiers pour le programme « FIRAD », voire à trouver un partenaire en France le cas échéant. Pour mobiliser l’équipe : [email protected] et [email protected].

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 781 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.