Dépression sévère : l’israélienne Brainsway propose un traitement révolutionnaire

Shares

Pour traiter les formes sévères de dépression résistantes aux médicaments la société israélienne Brainsway propose une technologie de stimulation magnétique transcrânienne profonde non – invasive (Deep TMS). Les autres maladies impliquant un dysfonctionnement d’une région spécifique du cerveau sont susceptibles d’être traitées par Deep TMS,  à savoir maladie de Parkinson, schizophrénie, troubles bipolaires, toxicomanie ou troubles alimentaires.

L’appareil prend la forme d’un casque qui envoie des impulsions magnétiques dans le cerveau des patients atteints de troubles neurologiques, stimulant ainsi les neurones et améliorant l’activité des zones touchées.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Cette méthode de stimulation magnétique transcrânienne s’avère plus sûre et plus précise que celle de la thérapie par électro-chocs utilisée au préalable.

Brainsway explique que sa technologie est unique car elle peut pénétrer plus profondément que toute autre méthode non invasive existante, ce qui permet de cibler les zones du cerveau qui étaient jusqu’à présent inaccessibles aux méthodes non-invasives.

En 2013, Brainsway avait obtenu l’approbation de la Federal Drug Administration (FDA) pour le traitement des dépressions graves.

Il y a un mois, (février 2014), Brainsway annonçait que le prestigieux hôpital universitaire McLean de l’université d’Harvard avait décidé d’utiliser son système Deep TMS (transcranial magnetic stimulation).  En Europe, l’hôpital universitaire Karolinska de Stockholm, considéré comme l’un des meilleurs hôpitaux du monde et se situant à la pointe de l’innovation technologique a également décider de se procurer le système Deep TMS.

Parallèlement, en février 2014, Brainsway avait publié les résultats positifs de tests finaux réalisés sur des malades atteints de schizophrénie, concluant que tous les patients avaient montré une nette amélioration des effets négatifs de la maladie en comparaison avec le groupe de contrôle et qu’aucun effet  secondaire n’était à relever.

En janvier 2013, le Docteur Raphaël Bilgraer avait écrit pour siliconwadi.fr l’article suivant sur Brainsway : “Traitement israélien révolutionnaire contre la dépression jusqu’ici incurable“. L’arsenal thérapeutique pour le traitement des troubles neuropsychiatriques sévères compte une nouvelle arme de taille : la stimulation magnétique transcraniale ou TMS.

Développée par la société israélienne Brainsway Ltd. basée à Jérusalem, cette technologie non invasive de stimulation électromagnétique se révèle efficace dans le traitement de la dépression sévère résistante aux thérapies médicamenteuses et plus généralement dans le traitement de toutes les pathologies impliquant un dysfonctionnement d’une région spécifique du cerveau. Elle offre ainsi un espoir à de nombreux patients atteints de troubles neurologiques et psychiatriques (troubles bipolaires, schizophrénie, maladie de Parkinson, etc.).

Qualifiée de mal du siècle par certains professionnels de santé, la dépression touche environ 300 millions de personnes à travers le monde. Elle est cependant trop souvent diagnostiquée de façon abusive et les patients trop souvent soignés à grand renfort d’antidépresseurs, médicaments pour la plupart responsables d’effets secondaires notoires (toxicité, addiction). Il est donc nécessaire de faire la distinction entre une dépression passagère, simple trouble de l’humeur ne nécessitant pas de traitement par des antidépresseurs, de la dépression sévère. Cette dernière se caractérise par une production insuffisante au niveau du prosencéphale et du système limbique de certains neurotransmetteurs, principalement la sérotonine.

En créant un champ électromagnétique via un anneau placé tout autour du crâne du patient, la technologie TMS permet de stimuler certaines régions superficielles du cerveau. Les brèves ondes magnétiques déclenchent une dépolarisation contrôlée des neurones qui conduit à un relargage de neurotransmetteurs dans la fente synaptique (espace permettant la transmission du signal nerveux entre deux neurones adjacents). In fine, l’objectif est de rétablir des taux normaux de neurotransmetteurs.

Ce système est sûr d’utilisation et a passé avec succès tous les tests précliniques et cliniques règlementaires imposés par les autorités sanitaires. Il est même moins contraignant que certaines thérapies classiques puisque il est non invasif, qu’il n’induit aucun effet secondaire significatif et qu’il ne nécessite ni anesthésie ni hospitalisation.

La société Brainsway Ltd. a déjà obtenu le marquage “CE” lui permettant de commercialiser sa technologie dans les pays membres de l’Union Européenne par l’intermédiaire de son distributeur exclusif basé en Italie. Elle vient par ailleurs d’obtenir l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) pour sa mise sur le marché américain, ce qui a aussitôt fait grimper le cours de l’action de 30% sur la bourse de Tel-Aviv, lui offrant une capitalisation boursière de plus de 500 millions de NIS.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 929 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.