Windows of Opportunity : quand General Motor nous fait jouer avec les fenêtres des voitures

Shares

Imaginer un monde ou les fenêtres des voitures deviendraient des écrans connectés et interactifs … un scenario digne d’un film de science-fiction ? Non, c’est le nouveau projet de General Motor, Windows of Opportunity. Le constructeur automobile a ainsi demandé aux étudiants du FUTUR LAB de l’Académie des Art et du Design de Bezalel en Israël de créer des applications destinées à des fenêtres interactives.

Qui n’est pas fasciné devant ces projets qui rapprochent toujours plus les avancées technologiques à la science-fiction. Et dans le domaine du digital, l’imagination semble un des leitmotives les plus importants. En témoigne le dernier projet de General Motor, Windows of Opportunity qui veut transformer les fenêtres des voitures en véritables ordinateurs.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


L’objectif serait ainsi de répondre à la solitude des passagers qui, d’après une étude psychologique, se sentiraient isolés et déconnectés du monde extérieur lors de leurs trajets en voiture.

Jeux pour les enfants, interconnections avec les autres voitures et partage de données, la tendance du cloud computing semble au coeur du projet. Pour développer ces solutions, General Motor a fait appel à la créativité des étudiants du FUTUR LAB de l’Académie israélienne de l’Art et du Design de Bezalel.

Une originalité qui serait aussi la clé du succès selon Omer Tsimonhi, directeur du centre “Human-machine interfact” de General Motor en Israël : “Des projets comme WOO sont inestimables, car travailler avec des designers et des spécialistes de l’extérieur de l’industrie automobile apporte une perspective nouvelle au développement technologique des véhicules”.

L’automobile à l’heure du digital

Windows Of Opportunity s’inscrit ainsi dans un contexte où le secteur automobile est de plus en plus marqué par les innovations digitales. Le dernier salon mondial de l’électronique (CES) de Las Vegas a ainsi accueilli les plus grands constructeurs automobiles tels que Mercedes, Audi et Ford.

Avec Mbrace de Mercedes ou Nsync de Ford, ils ont ainsi pu promouvoir leurs avancées en matière de technologies embarquées. Un axe de développement qui pourrait devenir une des valeurs sûres des prochaines années alors qu’aux Etats-Unis, les véhicules connectés toucheraient déjà 15 % des foyers.

Si General Motor prend tendance, le constructeur veut se démarquer en créant une technologie nouvelle destinée aux passagers contrairement à la plupart des innovations actuelles qui s’adressent principalement aux conducteurs.

Et pour cela les étudiants du FUTUR LAB ont carte blanche ! Pas de contrainte de temps ni de productivité, l’important semble avant tout la créativité. Des applications comme Otto, un personnage interactif pour les enfants, Foofu pour dessiner sur la vitre, ou encore Spond pour partager de la musique avec les autres conducteurs nous font découvrir an avant-première le futur des véhicules ou plutôt les voitures du futur. Restons optimistes, après tout “ rien n’est plus imminent que l’impossible” (Voltaire).

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 940 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.