Le nazaréen Yafita sera-t-il le BuzzFeed du monde arabe ?

yafita.com
Shares

En 2012, la start-up arabe israélienne Yafita Internet Solutions Ltd voit le jour. Son créateur et PDG Bader Mansour s’est en effet rendu compte de la difficulté d’organiser et de suivre des contenus intéressants en arabe sur Internet. La raison ? Il existe très peu de contenu en arabe, il est souvent difficile à trouver, voire inaccessible et manque de structure.

C’est donc pour pallier cette lacune qu’un site web et une application mobile ont été mis au point par cet entrepreneur formé au Technion. Yafita – qui signifie “bannière” en arabe – a été sélectionnée pour faire partie de l’accélérateur technologique NazareTECH et propose un service de curation de contenu, autrement dit de sélection, d’édition et de partage des contenus les plus pertinents du Web, selon une requête ou un sujet donné, et tout cela en arabe.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Du haut de ses bureaux installés au cœur de la ville israélienne de Nazareth, Yafita récupère et diffuse une information de première qualité, toujours plus brûlante et plus proche de la demande de ses utilisateurs.

Pour ce faire, la start-up dispose d’une technologie de pointe qui lui permet de recueillir automatiquement les contenus les plus pertinents, largement partagés sur les réseaux sociaux, via des robots spécialisés. Mais ce sont aussi les utilisateurs du site qui génèrent eux-même le contenu; visionné, enregistré puis répertorié, il est ensuite publié sur le site. Il est classé en fonction de sa notoriété, des préférences de l’utilisateur et enfin de la fraîcheur de l’information qu’il présente. Les publications que l’on trouve sur Yafita génèrent un bon trafic car le site est optimisé pour les moteurs de recherche comme pour les réseaux sociaux. De plus, il fonctionne parfaitement sur les appareils mobiles, qui sont à l’origine de plus de 50% des visites.

L’objectif ? A terme, Yafita ambitionne de devenir le “Buzzfeed” de l’internet arabe. Le monde arabophone, ciblé par la start-up, est très jeune : les personnes âgées de 15 à 35 ans constituent environ 40% de la population. Il se caractérise également par une forte croissance de l’utilisation d’internet, principalement due à l’adaptation rapide de la jeune génération à la technologie.

Yafita se distingue de ses concurrents par sa qualité, sa fiabilité, mais aussi par l’introduction d’une catégorie “divertissement” importante. Le site est gratuit et se finance avec la publicité, sous forme de réseaux publicitaires, clients directs ou encore publireportages.

Yafita est déjà en partenariat avec les start-ups et les entreprises internationales possédant des bureaux en Israël. Le site attire également les agences de publicité et d’affaires  désireuses d’atteindre le monde arabophone par un biais créatif.

Yafita figure actuellement parmi les 500 meilleurs sites en arabe dans le monde et attire 1.5 millions d’utilisateurs par mois. Ambitieuse, la jeune société souhaiterait accroître sa présence internationale, en intégrant désormais le top 30, mais aussi en ouvrant un bureau au cœur même du monde arabe.

NazareTECH

À Nazareth existe un lieu unique, NazareTECH, premier accélérateur technologique où entrepreneurs chrétiens, musulmans et juifs travaillent ensemble pour aider des citoyens arabes israéliens à créer leurs start-ups. Durant 5 mois, les entrepreneurs sélectionnés bénéficient d’une formation complète incluant le mentoring d’entrepreneurs israéliens à succès qui leur enseignent les clefs de la création de start-ups, de la présentation de leur projet à des investisseurs et leur donnent accès aux réseaux nécessaires faisant souvent défaut aux entrepreneurs arabes israéliens.

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 469 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.