Israël : des Apps pour améliorer les résultats scolaires

Beam-Riders
Shares

D’après une étude de CommonSenseMedia, 38% des enfants de moins de deux ans ont déjà utilisé un Smartphone ou Tablette, tandis qu’ils sont 72% à s’être servis d’un outil numérique à huit ans. Il est difficile de ne pas voir que nous assistons à un changement fondamental dans nos sociétés contemporaines. La nouvelle génération est une génération digitale, capable de manipuler une tablette avant même de savoir marcher ou parler.

Des chercheurs américains ont récemment constaté une baisse régulière des résultats scolaires à partir d’une demi-heure de temps d’écran par jour. Mais ces outils peuvent, au contraire, constituer un excellent support pédagogique, comme le précise Jim Steyer, PDG de CommonSenseMedia, qui regrette la tendance des parents à se servir de ces terminaux comme de baby-sitters.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...

Follows

Beam Riders propose justement d’aider les enfants à développer leurs compétences en termes de créativité, d’innovation, d’esprit d’entreprise et de leadership. Cette start-up arabe israélienne, créée il y a un an, fait parti de l’accélérateur technologique NazareTECH. Et si elle met l’accent sur ces qualités spécifiques, c’est qu’elle a reçu les conseils de spécialistes à l’origine d’ouvrages à succès sur l’entrepreneuriat ou la réussite professionnelle. Parmi eux, le professeur émérite Hal Gregersen, co-auteur de L’ADN de l’innovateur et directeur exécutif du MIT Sloan Leadership Center.

La start-up arabe israélienne Beam Riders, sortira prochainement Let’s Learn With Sinbad, une plateforme d’apprentissage comprenant des applications interactives, des jeux et des histoires pour les enfants en école primaire, de 6 à 12 ans. Son objectif ? Accroître leur niveau d’alphabétisation, leur capacité en sciences, mais aussi les pousser à développer leur créativité et leur esprit de leadership.  Le programme sera lancé sur iOS (iPhone et iPad) en version anglaise et arabe, et sera ensuite disponible sur Android.

Établie à Londres, cette jeune société tout droit sortie de l’accélérateur technologique  Naztech possède des bureaux dans différents pays du Moyen-Orient et produit des applications mobiles et des jeux pour les enfants de la région MENA. «La disponibilité des applications en arabe est très pauvre, et ce malgré la croissance du marché des Smartphones et des tablettes au Moyen-Orient» explique Jafar Sabbah, fondateur et PDG de Beam Riders. D’ailleurs, aux côtés de l’Afrique et de l’Asie émergente, le Moyen-Orient est la région avec la plus forte croissance pour les Smartphones haut de gamme. Sa base de consommateurs s’élargit, et présente un potentiel significatif d’expansion continue. En outre, la start-up souhaite également s’ouvrir au reste du monde.

NazareTECH

À Nazareth existe un lieu unique, NazareTECH, premier accélérateur technologique où entrepreneurs chrétiens, musulmans et juifs travaillent ensemble pour aider des citoyens arabes israéliens à créer leurs start-ups. Durant 5 mois, les entrepreneurs sélectionnés bénéficient d’une formation complète incluant le mentoring d’entrepreneurs israéliens à succès qui leur enseignent les clefs de la création de start-ups, de la présentation de leur projet à des investisseurs et leur donnent accès aux réseaux nécessaires faisant souvent défaut aux entrepreneurs arabes israéliens.

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 508 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.