Microsoft : $200 millions pour le firewall intelligence artificielle israélien

Shares

Le géant informatique américain Microsoft a acheté la start-up israélienne Aorato, spécialisée dans la sécurité informatique. Les modalités financières de l’opération ne sont pas divulguées, mais le site d’informations sur le secteur technologique Techcrunch évoque une facture d’environ 200 millions de dollars pour le géant américain des logiciels.

Le pare-feu proposée par Aorato, créée en 2011 par les frères Idan et Ohad Plotnik et Michael Dolinsky, trois professionnels reconnus de la cybersécurité israélienne, analyse de façon minutieuse l’utilisation d’Active Directory de Windows, qui est largement utilisé par la majorité des organisations et institutions privées et publiques.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


La solution de Aorato utilise l’intelligence artificielle pour analyser les intrusions hostiles et contrôler le trafic entre les serveurs et les utilisateurs enregistré dans l’Active Directory . Idan Plotnik, PDG d’Aorato explique: “le Firewall est capable d’apprendre à détecter des comportements anormaux, ceux qui se distinguent des modèles classiques et sont souvent révélateurs d’une attaque. Si des logiciels malveillants volent des données personnelles à l’intérieur du réseau, cet événement est identifié comme une activité anormale”. En outre, le pare-feu reconstitue la chronologie d’attaque afin d’alerter l’équipe de sécurité de l’entreprise. Selon Idan Plotnik, Aorato aurait pu, par exemple, détecter et stopper les actions d’Edward Snowden, l’informaticien de la NSA à l’origine des révélations sur le programme de cybersurveillance Prism – et accessoirement l’homme le plus recherché par les services secrets américains.

Le nouveau patron de Microsoft, Satya Nadella, arrivé début février, tente actuellement de relancer le groupe en mettant l’accent sur le “cloud” et le mobile. Si les derniers résultats trimestriels montraient de bonnes performances sur le premier point, Microsoft reste en revanche en retard sur le second comparé à Apple et Google.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 943 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.