Technion France : un colloque marquant et fondateur

Shares

Le colloque annuel du Technion France s’est déroulé à la Maison de la Chimie, à Paris le 15 décembre 2014, sur le sujet des BIG DATA. La qualité impressionnante des intervenants réunis par la Directrice générale de l’ATF Muriel TOUATY, a permis d’approfondir les connaissances du public sur le sujet des BIG DATA et d’ouvrir de nouvelles perspectives.

En introduction au colloque, Geneviève FIORASO, secrétaire d’état à l’enseignement supérieur et à la recherche, a loué l’excellence de la « siliconwadi israélienne » et de l’innovation française et exprimé la détermination de la France à mobiliser des moyens supplémentaires pour ce secteur à l’origine d’un nombre croissant d’emplois.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


François BOURDONCLE co-fondateur de Exalead et Président de FB & Cie, a présenté le plan industriel « Big Data » qui constitue l’un des 34 plans de la Nouvelle France industrielle et averti qu’une révolution copernicienne de la loi était nécessaire pour appréhender le sujet des Big Data.

Jean-François MINSTER, Directeur Scientifique de Total, a expliqué que les grands groupes pétroliers surveillaient déjà toutes les machines de leurs installations – car le fait que l’une d’entre elles soit défaillante pouvait rapidement faire perdre des dizaines de millions d’euros à la société – et que les Big Data allaient permettre d’assurer une maintenance préventive sur toutes les machines.

Mohammad AFSHAR, fondateur et pdg de Ariana Pharmaceuticals, dont la société a conclu des partenariats avec les plus grands laboratoires de recherche contre le cancer, a expliqué que les Big Data permettent de déterminer pour un patient donné quel est le traitement anti-cancer le plus approprié à un moment donné. Du fait des Big Data, les tests en laboratoire reviennent à tester un logiciel plutôt qu’une molécule.

Pour Stéphane MALLAT, Mathématicien et professeur à l’ENS, le fait de pouvoir analyser des problèmes de très grande dimension ouvre un nouveau champ scientifique permettant par exemple de de réaliser un diagnostic médical avec 40 000 données médicales alors qu’un diagnostic classique s’appuie sur un faible nombre de données.

Avigdor GAL, Professeur au Technion a parlé de la spécificité du modèle d’enseignement des Big Data au Technion. Les enseignements débutent au niveau undergrad, c’est-à-dire avant le premier diplôme universitaire. L’avantage de ce modèle étant de passionner les étudiants pour les Big Data dès le début de leur cursus universitaire et de les aider à choisir une spécialisation dans ce domaine.

Peretz LAVIE, Président du Technion, a parlé de l’importance de l’entrepreneuriat et partagé un exemple édifiant : le professeur Dan SHECHTMAN, Prix Nobel de Chimie en 2011, honoré pour la découverte des quasi-cristaux, a donné pendant 26 ans, en parallèle de ses recherches théoriques des cours d’entrepreneuriat au Technion. Peretz LAVIE est convaincu que l’un ne va pas sans l’autre.

Yannick BOLLORE, P-DG du groupe Havas, a expliqué pourquoi les Big Data constituaient une révolution pour le secteur de la communication ; notamment car elles permettent de faire parvenir aux clients et prospects, des messages dont le contenu, le support de réception et l’heure d’envoi sont sur-mesure et donc plus efficaces et moins intrusifs.

Kira RADINSKY, la célèbre chercheur du Technion âgée de 27 ans et classée par le MIT comme l’une des 35 jeunes chercheurs les plus prometteurs a présenté un brillant exposé sur les avancées permises aujourd’hui par les Big Data. Pour en savoir plus sur ses recherches, cliquer ici.

Cette journée passionnante, s’est terminée par le dîner de gala de l’ATF lors duquel le Technion- représenté par son président Peretz LAVIE – et l’Institut Mines-Télécom – représenté par son directeur général Philippe Jamet- ont signé un accord-cadre de coopération internationale dans le domaine de la formation et la recherche.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 813 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.