2014 : Nouveau record pour la high-tech israélienne

Shares

En 2014, les cessions et introductions de start-up israéliennes ont atteint 15 milliards de dollars.
Ces sociétés changent toujours très rapidement de mains.

L’économie israélienne a beau présenter quelques signes de ralentissement, le dynamisme de son secteur des hautes technologies est intact. Selon une étude publiée voilà quelques jours par PWC (couvrant la high-tech et, dans une moindre mesure, les sciences de la vie ainsi que les « CleanTech »), l’année 2014 a été synonyme de nouveau record de transactions pour les start-up de l’Etat hébreu qui ont été introduites en Bourse ou vendues pour un montant total de 15 milliards de dollars (12,5 milliards d’euros), soit le double du montant enregistré en 2013.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Cinquante-deux rachats

Sur le front boursier, 18 jeunes pousses israéliennes ont levé près de 10 milliards de dollars en s’introduisant pour la plupart au Nasdaq (12) mais aussi sur l’AIM (5), contre un montant total de seulement 1,2 milliard de dollars en 2013. La société Mobileye, qui développe des systèmes d’assistance à la conduite de véhicules, a ainsi levé 890 millions de dollars lors de son entrée au New York Stock Exchange, en août. Soit la plus importante introduction jamais réalisée par une start-up israélienne… Lire la suite>

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 940 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.