Comment réduire les dangers du départ à la retraite, étude UTA

Shares

Selon une étude approfondie menée sur dix ans par les Prof. Peter A. Bamberger de la Faculté de gestion de l’Université de Tel-Aviv et Samuel B. Bacharach de l’Université Cornell aux Etats-Unis, le départ à la retraite, y compris les circonstances dans lesquelles il s’effectue et les évènements douloureux éventuels comme le décès d’un conjoint ou d’amis proches,  qui l’accompagnent parfois, peuvent conduire à l’abus de substances nocives chez les personnes âgées.

L’étude, financée par les Instituts américains de la santé (NIH), a été publiée dans le numéro inaugural de la revue Journal of Work, Aging and Retirement, et a également fait l’objet d’un ouvrage de vulgarisation scientifique paru aux Presses de l’Université d’Oxford (Retirement and the Hidden Epidemic (Oxford University Press, 2014).

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Selon les chercheurs, les personnes âgées n’ont souvent pas les moyens de faire face au vide soudain  produit  par le départ à la retraite et les événements concomitants courants à cette période de  la vie, comme la détérioration de la santé ou la mort de conjoints ou d’amis. Les  chercheurs ont également souligné l’impact des circonstances et des conditions de départ à la retraite, susceptibles de créer des sentiments de dépression, d’inutilité et de stress financier, connus pour conduire aux diverses formes de toxicomanie.

“Nous avons constaté que les conditions dans lesquelles les individus partent à la retraite, qu’ils y aient été poussés ou bien qu’il s’agisse d’un évènement  attendu, auquel ils se sont préparés, ont une grande influence remarquable sur les habitudes de consommation  d’alcool et de psychotropes”  explique le Prof. Bamberger. “La pire combinaison à laquelle nous nous sommes heurtés concernait les personnes ayant quitté un emploi qu’ils aimaient par anticipation, craignant la faillite de leur entreprise. Parmi tous les groupes étudiés, celui-ci présente la plus forte incidence de toxicomanie”.

“Notre deuxième conclusion majeure concerne les conditions suivant  le départ à la retraite”  poursuit le Prof. Bamberger. “Même si  la personne à prévu des plans  pour  sa retraite, elle a pu ne pas saisir pleinement les modifications qui doivent être apportées à  son style de vie. Par conséquent, beaucoup de gens éprouvent de graves difficultés financières.  Se sentant instables, solitaires et déprimés, il n’est pas  surprenant, bien que regrettable,  que de nombreux retraités se tournent vers l’alcool ou la drogue en réconfort “.

L’enquête, menée par téléphone  sur une base annuelle auprès de 1 200 travailleurs des services, de la  construction et de l’industrie âgés de 52 à 75 ans, a de même constaté que la retraite peut entraîner un stress conjugal,  également susceptible de précipiter ou d’aggraver le mauvais usage et l’abus de substances nocives. “Les difficultés financières et conjugales, conséquences potentielles de la retraite,  suscitent  des problèmes de sommeil. Ceci en particulier explique une grande partie de l’abus d’alcool chez les hommes”  explique le professeur.

Pourtant, selon les chercheurs, on peut beaucoup faire pour empêcher les retraités de tomber dans le creux de la vague, y compris le dépistage et des interventions mêmes brèves visant à identifier les changements de comportement susceptibles  de conduire à la toxicomanie. “Parfois  la sensibilisation suffit à apporter des changements positifs” dit le Prof. Bamberger.  “Même  de brefs appels téléphoniques ou une courte rétroaction sur Internet peuvent être utiles. L’autre manière d’inverser cette tendance est de fournir  aux individus des moyens de faire face aux pressions  causées par la retraite. Les groupes de soutien sont souvent un bon moyen de repérer les signes de détérioration avant qu’ils ne deviennent problématiques “.

Le Prof. Bamberger travaille actuellement à une nouvelle étude parrainée par les Instituts américains de la santé visant à examiner les conséquences liées à l’alcool de la transition études-travail chez les jeunes.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 915 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.