eTree : un arbre artificiel multifonction alimenté par l’énergie solaire

Shares

Un des enjeux du 21ème siècle consiste donc à trouver de nouvelles énergies propres, fiables et renouvelables. Israël reçoit chaque année du soleil l’équivalent de 320 fois sa consommation annuelle en énergie (contre 200 fois pour la France). L’objectif de la société israélienne Sologic est d’intégrer l’abondante énergie renouvelable qu’est le soleil au sein du marché domestique et industriel.

Sologic a donc décidé de pousser plus loin les limites de sa technologie, tout en investissant dans un projet socio-écologique. C’est ainsi que le projet eTree est né : un arbre artificiel multifonction puisant son énergie au sein de ses panneaux solaires. Cette sculpture urbaine écologique haute de 4,5 mètres et lourde de 1,5 tonne possède 7 panneaux solaires faisant office de feuilles. Fonctionnant comme une petite station générant de l’énergie solaire, elle crée assez d’énergie pour satisfaire cinq importants besoins:

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


  • recharger smartphones et tablettes
  • fournir un accès wifi libre et gratuit
  • illuminer son environnement la nuit
  • dispenser de l’eau fraîche et potable
  • connecter les utilisateurs du eTree dans le monde entier

Et, bien entendu, l’eTree est aussi un endroit agréable pour se reposer à l’ombre !

Plutôt roseau que chêne

Les panneaux solaires de l’eTree fonctionnent comme les panneaux solaires que Sologic installe sur les toits. Ils lui fournissent une capacité de production de 7 kilowatts par jour en Israël (une famille israélienne consommant en moyenne 20 kilowatts/jour), de quoi faire fonctionner 35 ordinateurs. A Paris le rendement sera de 4 kilowatts par jour.

De jour comme de nuit, l’eTree produit de l’électricité automatiquement et sans un grand besoin de maintenance. L’eTree possède également un système stockant le surplus d’énergie. Celui-ci est utilisé pour alimenter les éclairages de nuits, les panneaux publicitaires et le réseau électrique national ainsi que pour faire fonctionner d’autres fontaines d’eaux. Dernier atout : l’eTree n’est pas uniquement disponible pour les habitants jouissant de 355 jours de soleil par an. Michael Lasry, son créateur et le PDG de Sologic, nous confie qu’il a élaboré cet arbre d’un genre spécial afin que, comme le roseau de La Fontaine, il puisse résister à un vent de 60 km/h. Il fonctionne même sous la neige et “peut produire de l’énergie malgré une épaisse couche nuageuse”. “Asseyez-vous, relaxez-vous, recharger vos téléphones et connectez vous au monde grâce au wifi !” il a ajouté.

Vers un monde plus vert

Deux eTree fonctionnent déjà aux alentours de la ville de Zikhron Ya’akov en Israël. Les créateurs de l’eTree souhaitent en installer de nouveaux dans des zones urbaines et résidentielles ainsi que dans des parcs, des centres culturels et le long de sentiers de randonnés. Nice sera certainement la destination du premier eTree international, suivie de Shanghai qui négocie actuellement l’installation d’un certain nombre d’arbres.

Sologic nous réserve encore plusieurs surprises et travaille sur de nouvelles fonctions et de nouveaux produits utilisant l’énergie solaire. Sur sa lancée, la société israélienne vient de postuler à une bourse de financement franco-israélienne. La société envisage d’installer ses arbres techno partout dans le pays pour y faire régner une atmosphère de verdure, de détente et d’innovation chaleureuse.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 940 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.