Israël invente la cuisine du futur… inspirée de Star Trek

Shares

Accueillir le four de cuisson Goji, c’est comme de commencer un Monopoly avec la Rue de la Paix et l’Avenue des Champs-Elysées : deux temps d’avance et nos vœux exaucés. Avec son four à micro-ondes nouvelle génération, Goji nous projette directement au 24ème siècle dans l’univers de Star Trek, au plus proche du synthétiseur d’aliments.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Le Professeur Shlomo Ben-Haim, fondateur et président de Goji Food Solutions, et son équipe de spécialistes responsables de la direction des opérations, ont trouvé la combinaison gagnante. Originellement destinée aux services de santé,  la technologie de transfert d’énergie développée par l’entreprise israélienne promet un gain de temps considérable, une réduction de la consommation d’énergie, et une assiette saine et complète prête en quelques minutes seulement.

De la taille d’un four à micro-ondes classique, le four Goji exécute à lui seul les mêmes tâches qu’un four traditionnel, un cuiseur-vapeur, un grill, une cocotte-minute, et des plaques de cuisson. Exit l’électroménager encombrant, Goji invente la cuisine intelligente en proposant une solution tout-en-un : un four de cuisson multifonctions, soit plus de place et d’efficacité en cuisine.

Si le nouveau four Goji rappelle le four à micro-ondes traditionnel du point de vue de son format, il est pourtant bien différent en termes de fonctionnement et de résultat. Le four Goji utilise le principe de chauffage par rayonnements radiofréquences responsables de la création d’un champ électromagnétique. L’énergie qui s’en dégage se convertit en chaleur, laquelle est absorbée par les aliments en contact avec les ondes.

En plus des radiofréquences, les fours Goji sont équipés de capteurs ultra précis, lesquels sont responsables de la diffusion de l’énergie volumétrique. Cette dernière détermine la composition, le volume, et le taux d’humidité des aliments, et régule par conséquent la fréquence des ondes en fonction des besoins de chaque aliment. Le four Goji repose donc sur un principe de chauffage individuel. Bien plus sophistiqué que le four à micro-ondes traditionnel, il identifie les aliments et diffuse des ondes « personnalisées ».

Un four à micro-ondes traditionnel émet des ondes électromagnétiques à très haute fréquence. Présente sous forme de tension alternative, l’énergie électrique est transformée en tension continue par l’intermédiaire d’un transformateur. Le courant issu de ce transformateur alimente un magnétron qui distribue les ondes dans tous les sens au sein du four. L’énergie dégagée se traduit en chaleur qui est absorbée par les molécules d’eau attirées par le champ électrique : c’est le principe de la cuisson au four à micro-ondes.

Si certaines ondes sont directement « captées » par les aliments, d’autres ne pénètrent pas instantanément : ce sont les ondes réfléchies. Ces dernières rebondissent sur les parois du four et reviennent se diffuser dans les aliments là où sont réparties les molécules d’eau. Une partie de l’énergie diffusée par un four à micro-ondes classique est donc absorbée, tandis qu’une autre fraction de cette énergie « errante » finit gâchée.

Parmi les autres désagréments du four à micro-ondes traditionnel, le manque d’homogénéité de la cuisson. Comme les molécules d’eau sont inégalement réparties dans les aliments, les ondes ne pénètrent pas dedans de façon homogène et il en résulte un réchauffement inégal sur l’ensemble de l’assiette. C’est pour cette raison qu’il est plus judicieux de placer un verre d’eau à côté d’une part de pizza à réchauffer ou d’arranger l’assiette et d’y faire un trou au centre afin que tous les aliments soient exposés aux ondes et absorbent mieux l’énergie.

Soit une assiette sur laquelle sont disposées deux portions de purée, l’une petite et bien répartie, l’autre plus importante et non étalée. Dans un four à micro-ondes traditionnel, la plus petite portion de purée en sortirait à peu près chaude sur l’ensemble, tandis que l’autre portion, plus conséquente, en sortirait chaude en surface et froide par endroits. Au contraire, dans un four de cuisson Goji, les deux portions de purée, quelle que soit leur répartition dans l’assiette, en sortiraient uniformément chauffées.

Comme la viande et le poisson exigent des cuissons très précises et distinctes afin de rester sains pour l’organisme, il est déconseillé de procéder à leur cuisson avec un four ordinaire qui diffuse l’énergie depuis l’extérieur vers l’intérieur de l’aliment. Grâce aux thermomètres qui enregistrent les températures interne et externe des aliments, l’énergie diffusée dans un four Goji s’ajuste perpétuellement à la cuisson progressive des aliments. Là où la cuisson au four à micro-ondes traditionnel tue les saveurs, échoue à s’adapter aux propriétés de la denrée, et déshydrate les aliments à faible teneur en molécules d’eau, le four Goji, au contraire, permet une personnalisation de la cuisson.

Goji comparaison micro-ondes

Grâce au réchauffement par micro-ondes volumétriques (MVH), le four Goji diffuse l’énergie de manière uniforme dans les aliments. Avec une base de données très développée en termes de puissances et de temps de cuissons, le four intelligent isole chaque aliment au moyen de capteurs spécialisés, et calcule le temps et la puissance de chaleur nécessaires pour chacun d’eux de façon à distribuer l’énergie correctement en un temps donné.

Preuve en est avec une démonstration faite par Gil Gemer, directeur général des opérations de Goji Food Solutions en Israël, et son associé Gabi Zada, devant un public de 600 personnes : la cuisson d’un saumon frais dans un bloc de glace. En 8 minutes, le saumon ressort parfaitement cuit à l’intérieur et le bloc de glace intacte : le four a reconnu les aliments et calculé les températures nécessaires pour cuire le poisson sans pour autant que la glace ne fonde. Unanime, le public a salué la démonstration d’une standing ovation.

Avec Goji, il est désormais possible de cuisiner un repas entier en une seule et unique étape. Prenons un exemple qui réconcilie tous les palais et marie tous les appétits. Il suffit de quelques minutes au four Goji pour transformer un saumon cru, des bâtonnets de patate douce et de la pâte à cookie en un poisson cuit et savoureux, des frites croquantes, et un cookie fondant. Les thermomètres Goji calculent les températures des aliments, transmettent l’information au courant qui diffuse l’énergie conformément aux besoins des aliments.

Goji tout en un

Aujourd’hui les fours à micro-ondes sont utilisés principalement pour réchauffer des restes de la veille conservés au frais pendant la nuit, ou pour faire du pop-corn. A mesure que les gouvernements prennent des décisions relatives à la santé des populations, le four à micro-ondes tombe naturellement dans l’oubli ou le mépris. Goji s’apprête à inverser cette tendance en convertissant le futur four de cuisson en un appareil électroménager indispensable dans chaque foyer.

Testée et approuvée dans de multiples Universités et laboratoires réputés, puis parue dans des revues dont les articles font l’objet d’une relecture par un comité spécialisé, la technologie du four à rayonnements radiofréquences (RF) Goji est incontestablement solide et saine. Outre l’alimentation, cette technique pourrait être utilisée dans d’autres domaines comme l’industrie manufacturière et jusque dans le milieu médical où, pour procéder à une transplantation d’organes, il est essentiel de décongeler les organes dans un environnement fiable et dans des délais précis. S’il est encore difficile de pratiquer ces opérations, la technologie Goji s’apprête à y remédier en fournissant précisément les circonstances idéales pour y parvenir.

Goji négocie actuellement avec des fabricants industriels pour une production de masse des fours de cuisson dont tout le monde rêve. La commercialisation du four Goji est prévue pour la fin de l’année 2016. Le plus gros défi reste encore de convaincre les gens de l’efficacité de ce nouveau produit qui, malgré sa ressemblance avec le four à micro-ondes traditionnel, n’a plus rien avoir avec ce dernier, obsolète et infidèle. Au contraire, le nouveau four de cuisson Goji est une révolution dont on ne pourra bientôt plus se passer… à moins de se passer de manger.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 896 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.