Financement record pour l’industrie biomédicale israélienne

Shares

Si le dynamisme des start-up israéliennes dans la high-tech est bien connu, c’est loin d’être le seul secteur à susciter la convoitise. La filière des sciences de la vie fait elle aussi preuve d’une belle vitalité, révèle un rapport publié à l’occasion du Salon IATI Biomed, qui s’est tenu la semaine dernière à Tel-Aviv.

Composée de près de 1.400 sociétés spécialisées dans l’instrumentation médicale (à 53 %), la biopharma (23 %) ou les solutions connectées (20 %), cette industrie a reçu un niveau de financement record au cours de l’année écoulée. Après l’avoir longtemps boudé, le capital-risque a investi plus de 800 millions de dollars en 2014 dans le « biomed » israélien, souligne le centre de recherche IVC. Un chiffre en hausse de 55 % par rapport à 2013 et un bond en avant spectaculaire par rapport à une moyenne annuelle de 371 millions sur la période 2005-2011.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Cet engouement provient pour l’essentiel de fonds étrangers, y compris français, comme l’atteste le récent investissement du fonds français Mérieux Développement dans la jeune pousse israélienne Ninox, spécialisée dans l’apnée du sommeil. Par ailleurs, onze entreprises du secteur se sont introduites sur le Nasdaq entre 2013 et 2014 – parmi lesquelles ReWalk, Lumenis et VLB – levant au total 761 millions de dollars. Les sociétés israéliennes des sciences de la vie ont aussi fait figure de cibles de choix. Elles ont été acquises pour un montant total de 2,9 milliards de dollars au cours des deux dernières années, contre une moyenne annuelle de 850 millions de dollars entre 2005 et 2014. Une fièvre d’achats qui concerne dans 70 % des cas des spécialistes de l’instrumentation médicale. A l’image de la société de laser Alma, acquise en avril 2013 par le groupe chinois Fosun Pharma, pour 240 millions de dollars…

Lire la suite

Nathalie Hamou / Les Echos

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 902 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.