Une technologie israélienne pour protéger de la contrefaçon

Shares

Le QR code redevient à la mode grâce à Visualead, la première start-up israélienne dans laquelle Alibaba, le géant chinois du e-commerce, avait investi plusieurs millions en janvier 2015. Et pour cause, dans un pays qui compte des centaines de milliers d’homonymes et d’idéogrammes, le QR code s’avère un outil salutaire pour la vérification d’une identité ou de l’authenticité d’un produit. Actionnaire majeur de Visualead, Alibaba sera le premier à tester le nouveau QR code développé par l’entreprise israélienne, une occasion en or à l’heure où le grand groupe de luxe français Kering accuse à nouveau le roi du e-commerce chinois de pousser à la contrefaçon de grandes marques comme Balenciaga, Gucci, Yves Saint Laurent, Bottega Veneta.

Traditionnellement, le QR code se veut noir et blanc, formel, figé et peu éloquent. Grâce à Visualead, il s’offre une cure de jouvence : exit le visuel saturé de points noirs épais, désormais le QR code ne retiendra de son ancien aspect que les quatre repères quadrangulaires qui le ceignent et indiquent qu’un produit peut être scanné. Pour le reste, il s’habille d’une image et se fond dans les visuels dynamiques comme les vidéos.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Désormais il est possible d’intégrer une photo sur 90% de la surface d’un QR code, soit en toute transparence ou presque, si bien que le QR code peut discrètement s’inviter partout depuis le curriculum vitae, jusqu’aux campagnes publicitaires en passant par les cartes de visite et les menus, et rediriger le client vers des contenus de type profil professionnel en ligne ou coupons de réductions ou encore description d’un bien.

Les QR codes proposés par Visualead vont de pair avec une application qui permet de les scanner rapidement ou de créer son propre QR code personnalisé. A l’inverse des applications classiques, la technologie Visualead permet de décrypter des informations inédites inscrites dans le code et l’image. Seules les applications partenaires qui utilisent le scanner SDK conçu par Visualead peuvent décoder ces informations.

L’austérité en moins et la lisibilité en plus, le nouveau QR code suscite jusqu’à 4 fois plus d’engagement avec la marque et promet une expérience plus interactive avec le consommateur selon Nevo Alva, co-fondateur et Président-Directeur général de Visualead. Contrairement aux QR codes monochromes et tous identiques, les nouveaux QR codes sont uniques et plus difficiles à falsifier, ce qui rend inévitablement le client plus confiant. Ferrero et L’Oréal sont parmi les premiers à en avoir fait l’expérience pour leurs produits expédiés en Chine.

Idéal dans le contexte du commerce O2O (Offline to Online), soit les plateformes virtuelles qui proposent une gamme de produits réels payables en ligne et livrables à domicile à l’image d’eBay en France ou de Taobao (du groupe Alibaba) en Chine, le nouveau QR code est d’autant plus utile qu’il intègre un système de sécurisation qui permet de certifier l’authenticité du produit auquel il est associé.

Premier concerné par la contrefaçon, Alibaba a lancé Blue Stars, une nouvelle campagne destinée à faire exécuter cette évaluation de sécurité du produit qui fonctionne avec la nouvelle technologie Visualead. Si le client était régulièrement exposé aux fraudes en faisant ses courses sur Taobao, désormais, il peut souscrire à Blue Stars et recevoir un code unique sur chacune de ses livraisons. Grâce au lecteur de QR code, le client peut vérifier l’authenticité du produit.

Si les QR codes peinaient à séduire les pays occidentaux qui ne souffrent pas des mêmes maux que leurs voisins de continent, Nevo Alva se dit confiant quant à leur avenir et compte sur ce nouveau format pour redorer le blason du QR code et s’imposer sur la scène occidentale. A mesure que se multiplient les commerces en ligne, les solutions de sécurisation de paiement, de vérification de produit, et de renseignement autour de l’article acheté  seront de plus en plus sollicitées. Nevo Alva a confié avoir déjà engagé les négociations avec des entreprises américaines. Le début de la gloire.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 862 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.