General Electric investit dans une Start-up israélienne !

Shares

General Electric investit dans une Start-up israélienne pour la première fois ! Le géant américain va investir dans Check-Cap, qui a développé une capsule ingérable pour la détection précoce du cancer du côlon.

Le principal actionnaire de Check-Cap concerne les fonds Pontifax, qui ont été fondées par le PDG de Teva, Eli Hurvitz. L’entreprise a été fondée en 1995 par l’entrepreneur Dr Yoav Kimchy.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Dans le passé, General Electric a acheté des entreprises et des usines bien établies en Israël, dirigées par Elscint Imaging, mais il s’agit de son premier investissement dans une Start-up en Israël.

La capsule de Check-Cap permet de diagnostiquer les tumeurs en utilisant l’imagerie des rayons X. L’entreprise va bientôt commencer des essais cliniques dans le but de recevoir l’approbation par la FDA (Food and Drug Administration soit « l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux). Son prix sera similaire à celui d’une capsule produite par un autre fabricant israélien, Given Imaging.

La capsule contient un petit dispositif qui transmet les rayons X, avec un rayonnement minimal, à la paroi intestinale et arrière. L’analyse des distances créée des images 3D de la surface interne du côlon, ce qui permet la détection des polypes cliniquement significatifs, dans la même gamme de précision que la coloscopie standard. Le brevet est la minimisation des rayons X.

General Electric a connu Check-Cap pendant une longue période, suite à un investissement précédent indirecte dans l’entreprise. L’entreprise fabrique également des émetteurs installés à l’intérieur de la capsule.

Oded Meirav, directeur du centre technologique de General Electric en Israël, indique dans le Yedioth Ahronoth que l’entreprise a été choisie en raison de la synergie potentielle de son activité dans le domaine des émetteurs et grâce à son potentiel dans le traitement d’une telle maladie commune. En effet, chaque année, dix millions d’Américains sont diagnostiqués avec le cancer du côlon.

Selon le PDG de Check-Cap, Guy Neev, l’avantage de la capsule de l’entreprise, c’est qu’elle ne nécessite pas de préparation, de procédures invasives ou de sédation comparé aux capsules des concurrents.

Par Navit Zommer de ynetnews.com, adaptation siliconwadi.fr

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 929 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.