Pirater un ordinateur en captant ses ondes électromagnétiques

Shares

Des chercheurs de l’université de Tel Aviv ont présenté un hack étonnant qui s’appuie sur les fuites électromagnétiques émises par le chipset d’un ordinateur. L’attaque a été testée avec succès contre le logiciel de chiffrement GnuPG.

Attention aux fuites d’ondes électromagnétiques lorsque vous utilisez des logiciels de chiffrement ! Quatre chercheurs israéliens de l’université de Tel Aviv ont montré qu’il était possible de voler dans un ordinateur la clé de chiffrement privée utilisée dans des algorithmes asymétriques tels que RSA, simplement en posant une antenne à quarante centimètre de proximité.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Ils ont testé avec succès leur attaque contre GnuPG, l’un des principaux logiciels de chiffrement asymétrique utilisé. Quelques secondes ont suffi pour extraire la clé de chiffrement, sans avoir une quelconque connexion avec l’ordinateur en question, ni même de contact physique. Mieux : le matériel utilisé s’appuie sur des composants que l’on peut trouver dans le commerce pour environ 270 euros. Le tout peut même être camouflé dans une pita (oui oui, la pita fait partie de la démo des chercheurs) de 15 centimètres de diamètre. Lire la suite >

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 894 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.