Lutte contre la dépression : une avancée significative

Shares

La Phase II d’une étude portant sur la combinaison de 3 médicaments permettant de lutter contre la dépression vient d’être réalisée avec succès à l’Université Columbia. La société israélienne NeuroRx est à l’origine de la combinaison médicamenteuse.

L’aventure a commencé il y a plusieurs décennies. Dans les années 1980, Daniel Javitt travaillait sur l’effet de la phéncyclidine (PCP) sur le cerveau.  Plusieurs patients affirmaient connaître des troubles psychotiques suite à la prise de ce médicament, et ce, même lorsque le médicament n’était plus présent dans le corps. Après plusieurs recherches, Javitt participait à la découverte du NDMA, un récepteur dans le cerveau responsable du contrôle de l’humeur et des pensées chez les individus atteints ou non de dépression.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...

Follows

Ce jeune docteur a alors travaillé pendant des années sur les différentes manières d’activer et de désactiver le NDMA. Suite au suicide d’un ami souffrant de dépression, Daniel Javitt et son frère Jonathan Javitt, expert dans le domaine de la santé, ont décidé de tester un nouveau médicament qui serait une combinaison originale de 3 médicaments : la kétamine, la cyclosérine (médicament utilisé pour soigner la tuberculose) et la lurasidone. Les deux premiers bloquent l’activité du NDMA et le troisième renforce l’activité de la cyclosérine.

Lors des tests menés à l’Université Columbia, l’utilisation de cette combinaison a guéri 50% des cas de dépression et a réduit de 75% les pensées suicidaires des personnes soumises à l’essai.  Si l’affaire a fait tant de bruit, c’est d’une part parce que la kétamine est aujourd’hui considérée comme LE médicament qui peut réellement aider les personnes souffrant de troubles bipolaires et d’autre part parce que le médicament injecté ne cherche pas à lutter contre la sérotonine (hormone dont la trop faible quantité développe des tendances suicidaires et des troubles dépressifs chez les adultes).

Suite à ce succès, la Phase III (dernière phase pour obtenir l’autorisation de la FDA sur le marché américain) devrait voir le jour.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 883 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.