Flux : l’invention israélienne ultime pour les jardiniers Bio

Shares

La start-up israélienne Flux a mis au point un appareil capable de détecter les besoins d’une culture hydroponique. L’hydroponie est une technique de culture de plantes en dehors du sol, c’est-à-dire sans plantation nécessaire dans la terre. Les végétaux poussent dans des bacs remplis d’eau et d’engrais, sans aucun pesticide. Outre les agriculteurs, les ménages utilisent cette méthode pour produire leur propre nourriture ou du moins compléter leurs besoins alimentaires par des aliments  plus sains, cultivés par leurs soins.

Mais si la pratique n’est pas tant répandue, c’est parce que ces agriculteurs auto-proclamés ont rencontré des difficultés pour connaître les besoins précis de leur culture. Le calcul du pH (potentiel hydrogène) n’est pas suffisant pour jauger les quantités de minéraux nécessaires à un développement optimal d’une plantation. Les grandes surfaces de culture hydroponique sont déjà équipées de technologies leur permettant d’optimiser leurs rendements mais les particuliers ou les petits agriculteurs n’y ont pas accès.  Flux a donc décidé de révolutionner le marché de la culture hydroponique en mettant à la disposition de tous cette technologie grâce à son produit intelligent qui garantit une croissance alimentaire et végétale optimale tout en économisant de l’eau.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Une fois l’appareil inséré dans l’eau, il analyse les données et transmet toutes les informations à l’utilisateur avec des conseils précis sur ce qu’il doit ajuster ou contrôler pour répondre aux besoins de la culture. L’utilisateur obtient en temps réel toutes ces infos via sa tablette ou son smartphone. Les informations portent sur les nutriments, l’intensité de la lumière et autres. Flux crée également une communauté des utilisateurs, lesquels peuvent partager leurs idées, photos et données.

Karin Kloosterman, CEO de Flux, explique l’intérêt : “En contrôlant, automatisant et ajustant les conditions optimales pour vos plantes à l’intérieur ou à l’extérieur, Flux augmente leur potentiel. Cet outil peut augmenter de 30% les ressources. Les progrès dans l’agriculture conventionnelle ne permettent pas de nourrir plus de monde ; je voulais faire partie d’un changement”.

Outre l’intérêt évident pour les particuliers et petits agriculteurs, Flux pourrait aussi intéresser les professeurs en rendant plus ludique l’enseignement de la chimie, la photosynthèse, le cycle de la nourriture et bien d’autres sujets. La start-up fait partie des 5 start-ups sélectionnées par ICONYC Labs, le premier incubateur américain dédié aux start-ups israéliennes. L’AgriTech intéresse de plus en plus les investisseurs et Flux veut profiter de cet engouement. Récemment, la start-up CropX a levé 9 millions de dollars auprès de Google. L’équipe de Flux souhaite suivre ce chemin mais dans le domaine de l’agriculture maîtrisée et soucieuse des problématiques environnementales.

Le projet Green in the City attire de plus en plus de curieux. Le terrain de 100 m2 situé sur le toit du centre Dizengoff de Tel Aviv fournit des légumes frais à deux restaurants et à un supermarché de la ville. Les clients ont ainsi découvert un autre goût de la laitue. La production ne demande que 3 heures de travail par semaine grâce à la culture hydroponique.

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 740 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.