La Chine : premier investisseur dans les start-ups israéliennes

Shares

Les start-ups israéliennes attirent de plus en plus d’investisseurs et les Chinois sont de plus en plus gourmands.

L’année 2015 constitue un record en investissement pour Israël. Dans la première moitié de l’année, 342 sociétés ont levé $2.1 milliards. Les banques d’investissements comme Blackstone, SilverLake, KKR, Apax Partners, TPG, JPMorgan ou Morgan Stanley, sont les premières à investir dans les start-ups israéliennes.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Mais les investisseurs chinois misent de plus en plus sur les start-ups israéliennes, soit en prenant des participations dans les fonds d’investissement israéliens soit en investissant directement dans les start-ups. Sur 4$ milliards d’investissement prévus pour l’année 2015, près de 500$ millions seront le fait d’investisseurs chinois, uniquement en investissements directs !

Waze, rachetée par Google en 2013 pour 1$ milliard, a été le début d’une longue série d’acquisitions par des multinationales. Le japonais Rakuten acquiert Viber pour 900$ millions en 2014. Encouragés par ces exemples de réussite, les entrepreneurs d’aujourd’hui ne veulent plus vendre pour des millions de dollars : ils visent le milliard. Les entreprises qui sont évaluées à plus d’un milliard sont monnaie courante : Taboola, IronSource, Outbrain, MobilEye, Wix etc..

Les pays asiatiques confirment leur présence en Israël. L’année 2015 a vu l’intérêt grandissant du Japon, de l’Inde, de la Corée du Sud pour les technologies israéliennes dans tous les domaines (AdTech, technologie financière, environnementale, médicale, nanotechnologie & cybersécurité). Mais la Chine dépasse de très loin tous ses concurrents asiatiques en Israël. Les géants chinois comme Baidu ou Alibaba investissent massivement dans les start-ups israéliennes. Des fonds d’investissements chinois voient le jour en Israël comme Horizon Ventures créé par le milliardaire Li Ka Shing qui a déjà investi dans 29 start-ups israéliennes. En plus de ces investissements massifs, il a réalisé un don de 130$ millions au Technion, démontrant ainsi sa confiance totale en la technologie israélienne.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 813 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.