Pétrole en Israël : Afek mène de nouvelles recherches

afek oil and gas pétrole golan
Shares

La société israélienne, Afek Oil and Gas, ayant découvert du pétrole dans le sud du Golan et appartenant à la société d’exploitation pétrolière américaine Genie Energy a accordé une interview à siliconwadi.fr, par l’intermédiaire de Maya German, sa Vice-Présidente de la communication.

“Dans les années 80, des scientifiques ont fait des recherches dans le Sud du Golan pour trouver de l’eau et ils ont aussi trouvé du pétrole. Il faut savoir que sous terre, il y a plusieurs strates qui se superposent, et l’une d’entre elles, est composée de matière organique c’est-à-dire d’organismes morts il y a plusieurs milliards d’années, qui constituent la base pour le pétrole.  Cependant, les scientifiques à l’époque ne pensaient pas que c’était une source importante donc ils ne sont pas allés plus loin.”

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Le chef-géologue, le Docteur Yuval Bartov “était au courant des recherches menées dans les années 80, mais il savait aussi que dans cette région du Golan il y a eu du volcanisme, il y a 3-4 milliards d’années. Cela lui permettait de supposer que le pétrole pouvait être liquide et donc exploitable.”

Afek Oil and Gas s’est alors lancée dans des recherches pour connaitre l’étendue de cette strate et sa température. Maya German explique : “ce qui est certain aujourd’hui est qu’il y a une strate à 1000-1500 mètres de profondeur, a une température deux fois plus élevée que dans d’autres endroits. Donc, d’une part la strate a bien été chauffée et transformée en pétrole liquide ; d’autre part, le docteur Bartov a conclu que la température est très élevée dans tout le Sud du Golan et pas seulement dans la pointe du Golan”.

En Avril 2013, un permis avait été accordé par les autorités pour mener des recherches sur 400 km2. Ensuite, il a fallu établir un document environnemental de 600 pages pour obtenir la licence et commencer les forages. Au sujet du document environnemental , Maya Germon explique “on y a inscrit tout ce que l’on devait faire notamment pour minimiser les impacts sur l’écologie lors de nos chantiers de recherche. Une fois qu’on a obtenu la licence, on a directement commencé les forages. Nous sommes au milieu du 3ème forage.”

Pour l’instant, la compagnie Afek Oil and gas, en est au stade de savoir s’il est possible d’extraire ce pétrole : “d’un côté, on continue nos recherches pour établir une carte du lieu. De l’autre côté, on commence les recherches pour savoir s’il est intéressant  financièrement de faire l’extraction, à travers ce que l’on appelle le well-test.”

Le 2 novembre 2015, Afek Oil and Gas a obtenu l’autorisation d’effectuer dix forages d’essais supplémentaire pour approfondir les recherches.

pétrole golan israel afek

 

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 672 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.