Une tech israélienne pour optimiser la santé des plantations

Shares

Phytech est une start-up israélienne de technologie agricole qui apporte l’Internet des objets aux plantes. Son nouveau partenaire, ADAMA Solutions Agricoles commercialisera son système d’alerte des plantes “PlantBeat” aux fermiers en Amérique, du nord et du sud.

Le service PlantBeat de Phytech consiste à équiper les cultures de capteurs qui enregistrent l’information sur les conditions de croissance des plantes. Le système surveille la quantité d’eau reçue par les plantes, l’humidité du sol et sa température, ainsi que d’autres données. Les capteurs chargent ensuite ces données dans un serveur cloud, où elles sont analysées et renvoyées sur une application pour mobile chargée par les utilisateurs de Phytech sur leur smartphone ou tablette. L’application indique l’état de santé de la plante et ce qu’il faut faire pour qu’elle se porte mieux et produise plus.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


De la même façon qu’un médecin mesure le rythme cardiaque, le système mesure “le rythme de la plante” à partir des signaux physiques émis par celle-ci. Pour optimiser les rendements à chaque saison de culture, il n’y a pas de meilleur capteur que la plante elle-même. Grâce à PlantBeat les besoins de la plante sont identifiés avant que celle-ci ne soit en situation de stress et le système contient un modèle prédictif pour aider le fermier à prendre une décision aussi précise que possible.

Les capteurs sont bon-marché et peuvent être attachés à des plantes représentatives afin de mesurer les conditions dans un périmètre de plusieurs mètres carrés. Avec un bon réseau de capteurs on obtient une image de l’état de toute la plantation, de tout le verger. Chaque capteur contient une batterie au lithium standard, dont la durée de vie est d’une année. Les données sont envoyées au serveur de manière cryptée, protégeant la confidentialité des données, en utilisant un réseau de téléphone cellulaire.

Le service PlantBeat décharge les fermiers de la tâche d’interprétation des données. Cela revient à mettre à leur disposition,24 heures sur 24, 7 jours sur 7, un agronome personnel. Selon Phytech, 60% des cultures de tomates et 40% des plantations de coton en Israël utilisent déjà ce service. Un programme pilote a démarré en Californie, avec un plein succès, d’où la décision de commercialiser “PlantBeat” sur l’ensemble du marché nord américain.

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 711 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.