Sécheresse : Israël au secours de la Californie

Israël au secours de la Californie
Shares

Confrontée à d’importants problèmes de sécheresse, la Californie fait régulièrement appel à la maîtrise israélienne des technologies de l’eau.

En 2015, SoCal, la compagnie des eaux de Californie du sud, s’est tournée vers Israël. Le Comté de Los Angeles avait signé un accord avec Israël pour l’utilisation des technologies israéliennes dans les domaines du recyclage, de l’optimisation des usages de l’eau et de la recharge des nappes phréatiques.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Parmi, les 10 millions d’habitants du comté, soit un quart de la population californienne, la moitié sont alimentés en eau par le réseau municipal de réservoirs et de distribution. La plupart des réseaux privés qui alimentent le reste de la population tirent leurs ressources des nappes phréatiques. Ces systèmes sont, selon une étude d’UCLA, vulnérables à la contamination et ne pourront pas suivre l’augmentation de la demande.

En mars 2014, le Premier Ministre Benjamin Netanyahu avait signé un accord avec le Gouverneur de Californie Jerry Brown pour y exporter les technologies israéliennes de dessalement, de récupération et recyclage des eaux usées, de filtrage et de sécurité de l’eau.

A Carlsbad, en Californie, la plus grande usine américaine de dessalement d’eau de mer, est construite par la société israélienne IDE Technologies. IDE Technologies a été classé par la prestigieuse MIT Technology review en 2015 comme l’une des 50 entreprises les plus innovantes au monde. Le coût global du projet approche 1 milliard de dollars. Dès 2016, cette usine produira 1 million de m3 d’eau fraiche par jour. Elle a créé 2300 emplois durant la phase de construction et emploiera en permanence, 575 employés pour son fonctionnement.

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 466 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.