Israël construit des usines flottantes au Japon

Israël construit des usines flottantes au Japon
Shares

IDE Technologies, le spécialiste israélien, leader mondial du marché du dessalement de l’eau de mer, va construire des usines sur des bateaux afin de pallier à la pénurie d’eau dont souffre le Japon.

Le dessalement de l’eau de mer est un moyen efficace de remédier à la pénurie de l’eau mais le coût relativement élevé de construction d’usines de dessalement se répercute sur le tarif de l’eau produite.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Pour remédier à ce problème de coût de revient, la société IDE Technologies, leader mondial du marché du dessalement de l’eau de mer, développe des usines flottantes au Japon. Cette nouvelle approche d’usines flottantes va redonner du souffle à la construction navale dans ce pays et va aider le pays à remplir à court terme les besoins en eau de sa population.

Au Japon, IDE technologies lancera un premier bateau de dessalement en 2017. Il aura une capacité de production de 120 000 m3 d’eau douce par jour. Le business plan prévoit de développer une flotte de bateaux avec divers partenaires dans le monde.

Udi Tirosh, directeur du business développement d’IDE, précise : “Les usines flottantes ne remplaceront pas les usines terrestres, mais elles permettent de constituer une alternative qui n’impose pas au pays utilisateur la maintenance au long terme une fois que les nappes phréatiques sont restaurées.”

IDE Technologies a conçu la plus grande usine de dessalement des USA, à Carlsbad en Californie. Le marché annuel global du dessalement devrait atteindre 15 milliards de dollars en 2018.

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 493 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.