Smart City : la Chine mise sur Israël

Shares

L’histoire d’amour entre les startups israéliennes et les investisseurs chinois se poursuit. Le groupe chinois Kuang-Chi lance un fond d’investissement de 300 millions de dollars pour bénéficier du savoir-faire israélien en matière de “smart city”.

Fondé en 2010 et situé à Shenzhen, Kuang-Chi est un conglomérat technologique qui investit massivement dans des startups du monde entier. Selon Dorian Barak, le gérant d’Indigo mondial, partenaire de longue date de Kuang-Chi en Israel, “Kuang-Chi est aujourd’hui l’une des plus importantes sociétés technologiques au monde”.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Le concept de smart city est assez récent et permet de lutter notamment contre le réchauffement climatique. L’aménagement d’une ville en smart city vise à optimiser l’espace urbain de façon intelligente. Traiter les problèmes de l’urbanisation permet de préserver les ressources naturelles et de développer une économie durable.

La maîtrise des technologies israéliennes est particulièrement stratégique pour la Chine car le pays est souvent frappé par des catastrophes naturelles et la très forte urbanisation provoque des difficultés de gestion de ses ressources naturelles. Ce projet est le fruit de longues négociations et laisse présager une intensification de la collaboration technologique entre la Chine et Israël.

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 709 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.