Infections nosocomiales : le tissu antibactérien révolutionnaire

hopital def
Shares

La société israélienne Nano textile a dévoilé un nouveau procédé qui permet de fabriquer un tissu antibactérien permettant d’empêcher la prolifération des bactéries sur les vêtements.

Depuis quelques années, le marché des tissus antibactériens se développe rapidement et les recherches s’intensifient dans ce secteur. Les textiles innovants permettent notamment de réduire les infections en milieu hospitalier.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Chaque année des millions de personnes dans le monde sont infectées lors d’un séjour à l’hôpital. Conscients de la gravité du problème, les hôpitaux accordent une place de premier ordre à la prévention des infections nosocomiales.

Pour remédier à ce problème de santé publique, Nano textile a développé un processus rapide, en une seule étape. Ce processus consiste en l’imprégnation des textiles par des nanoparticules d’oxydes de zinc (ZnO). Cet oxyde est connu pour ses propriétés antibactériennes et a été approuvé par la FDA Américaine, (Food and Drug Administration). Les textiles traités avec ces nanoparticules éradiquent les bactéries mortelles.

L’équipe a concentré sa recherche sur les huit bactéries identifiées par les médecins comme constituant les plus grands dangers pour les patients.

Le traitement inventé par Nano textile est durable et très résistant tout en ne modifiant pas les propriétés initiales du tissu.  Il a été démontré que les nanoparticules antibactériennes sont absorbées de façon permanente par les fibres du vêtement même après  65 lavages à 92 ° C et 100 lavages à 75 ° C.  Des photographies microscopiques ont montré la présence continue de ces nanoparticules antibactériennes après le lavage.

Nano textile a été créée par le professeur Aharon Gedanken de l’Université de Bar Ilan à Tel Aviv et détient plusieurs brevets en Israël et aux Etats-Unis, (bientôt en Europe et en Asie).

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 672 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.