Israël : des solutions de pointe pour des défis universels

water-mines-300x225

Depuis 1997 a lieu tous les trois ans le Forum Mondial de l’Eau et rassemble tous les acteurs de l’industrie. Cette année, c’est à Marseille qu’il faudra se rendre du 12 au 17 mars. Le compte à rebours a commencé !

Environ 70% de la surface de la Terre est couverte d’eau, mais moins d’ 1% de cette eau est utilisable pour une consommation humaine. 20% de la population mondiale fait face au manque d’eau aujourd’hui et d’ici 2050, on s’attend à voir ce chiffre atteindre 50%. Avec 7% à 8% de croissance annuelle, le marché de l’eau est un de ceux qui connait la croissance la plus rapide avec un volume global estimé à 500 milliards de dollars par an. Israël, pour qui l’eau est un enjeu de survie, a su passer du statut de nation aux ressources naturelles limitées à celui de protagoniste majeur en matière de développement durable. Le pays se sert donc de sa main d’œuvre expérimentée et de son savoir faire dans le domaine de la High Tech pour développer une véritable industrie dédiée exclusivement à l’eau, l’énergie et les technologies environnementales.

La Cité Phocéenne nous a ouvert ses portes le 16 février . . .

La ville de Marseille accueille en 2012 deux grands évènements dans l’industrie de l’Eau.

Siliconwadi était présent ce jeudi 16 février pour couvrir le premier ! Il s’agissait de la conférence « Israël et l’eau : le temps des solutions » organisée par le Consulat général d’Israël à Marseille.

Le but est de créer le buzz un mois avant le Forum Mondial de l’Eau. Pari réussi puisque les organisateurs de la Conférence rassemblent des intervenants et un public de qualité à l’Hôtel Radisson.

Barnéa Hassid, consul général d’Israël, et Ronen Katz, attaché commercial auprès de l’Ambassade d’Israël, annoncent la couleur dans leur discours d’ouverture : l’année 2012 sera consacrée à l’eau en Israël. Nous savons déjà que le pays est à la pointe en matière de technologies de l’eau. Ça parle désalinisation, désinfection, IT et Sécurité de l’eau, AgroTech et j’en passe.

David WAXMAN est le premier à prendre la parole. Il est non seulement président de la Water Industry Association, mais est aussi président du Conseil d’Administration de Rotec Ltd et a occupé les plus hautes fonctions au sein d’Atlantium Ltd et de IDE Technologies Ltd. Il nous parle de nouvelles technologies dans le secteur de l’eau, technologies qui doivent répondre à de nouveaux besoins (équipement, approvisionnement, distribution…) David nous présente par la même occasion le programme NewTech du Ministère de l’Industrie, du Commerce et du Travail, son concept et ses résultats concluants.

Assaf BARNEA, ancien basketteur professionnel, a été en charge du Business Development chez Mékorot et est aujourd’hui PDG de Kinrot Ventures, un cluster israélien qui a pour mission de découvrir des entrepreneurs prometteurs, de les accompagner dans le développement de leurs projets de A à Z, pour enfin devenir autonome sur le marché mondial. Assaf, nous montre donc l’envers du décor, à savoir le côté business et comment capitaliser, en mettant le paquet sur l’innovation.

C’est au tour d’Aharon RAN, directeur ingénierie de Mékorot de capter l’attention. Il aborde des sujets tels que la qualité de l’eau, la désalinisation, la recherche et le développement, etc. Mais il a surtout su nous plonger dans son univers en nous parlant aussi d’accessoires hydrauliques et de tuyaux ou « pipes » dernière génération.

Pour ceux d’entre vous qui resteraient sur leur faim, pas de panique, Siliconwadi reviendra en détail sur l’épopée de chacun très prochainement

Christelle Maffre est chargée du développement international de EA éco-entreprises (partenaire de la dite conférence), association créée en 1996 et qui aujourd’hui apporte son appui aux entreprises dans les différentes étapes de leur développement, telles que l’innovation, l’export, la formation, etc. Elle nous met l’eau à la bouche en nous présentant le Forum Mondial de l’Eau.

Pour terminer cette journée, Véronique Arfi, directrice de Phytorem, une entreprise spécialisée dans la conception et la réalisation de station d’épuration végétale reposant sur la technologie du « bambou assainissement », nous présente un partenariat de PME franco-israéliennes.

Du côté de l’auditoire, on a rencontré, entre autre, des représentants de chambres de commerce, des patrons de PME (Michel Poyet de Water World Solution, Dr Sandrine Jauffret d’Altereo, Maurice Ckekroun d’Elyor Energy, Alexandre Cluchier d’Eco-Med …), mais aussi Jon White de Netafim et l’association Cleantuesday toujours au rendez-vous.

. . . mais elle nous accueillera aussi du 12 au 17 mars pour le 6ème Forum Mondial de l’Eau

Vous l’aurez compris, les israéliens veulent se positionner en novateurs dans ce secteur et nous pourrons le vérifier ensemble dès le 12 mars 2012.

C’est la première fois qu’Israël va jouir d’une telle visibilité au sein de ce Forum mondial qui a lieu tous les trois ans. Délégations, hommes d’affaires et entreprises israéliennes ont tous répondu favorablement et se déplacent en masse pour trouver de futurs collaborateurs et mener de nouveaux projets.

Un Pavillon israélien présentant les domaines d’excellence du pays en matière de technologies de l’eau est en cours de préparation. Le ministre israélien de l’énergie et l’eau Uzi Landau fera le déplacement et présidera même une des 150 tables rondes du Forum, à savoir celle traitant de la désalinisation.

David Waxman parle « d’échange entre Israël et ses technologies de pointe et le savoir-faire de ses confrères à l’international »

Aharon Ran insiste sur une « relation win – win »

Assaf Barnéa nous pousse à « think out of the box »

L’esprit de ce grand rendez-vous international se vérifie à travers les citations de chacun.

 

Le Forum Mondial de l’Eau c’est :

  • 140 délégations ministérielles
  • Plus de 180 pays représentés
  • Plus de 800 conférenciers
  • 25 000 participants attendus
  • Plus de 400 heures de discussions et débats
  • Plus de 250 sessions et panels et environ 100 événements « Racines & Citoyenneté »
  • Des trialogues régionaux organisés entre ministres, parlementaires et autorités locales / régionales.
  • Des tables rondes de haut niveau
  • Une semaine de discussions, de débats, de solutions et de partage d’expériences afin de parvenir à des solutions concrètes et à des engagements pour la cause de l’eau

Les absents n’ont pas toujours tort: la conférence était retransmise en direct sur internet !

Rendez-vous à Marseille le mois prochain et tous les jours sur notre site!

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 1 776 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.

Demande de republier cet article

Remplissez ce formulaire et cet article sur sera envoyé par e-mail.






Le nom du site où vous souhaitez de republier cet article

J'accepte d'indiquer la source et le lien de l'article
d'origine pour chaque utilisation des articles de siliconwadi.fr

fermer