Un casque magnétique pour traiter Alzheimer

neuroad new
Shares

La startup israélienne Neuronix a mis au point un traitement de la maladie d’Alzheimer par des stimulations cérébrales magnétiques émises par un casque, tout en mettant en place des exercices de mémoire et de compréhension. Les essais cliniques réalisés sur différents patients atteints de la maladie ont prouvé leur efficacité.

Une double stimulation : magnétique et cognitive

C’est une découverte réalisée par des chercheurs en neuroscience de l’Université de Tel-Aviv qui a lancé la société Neuronix Ltd. à concevoir son casque. Il a en effet été prouvé que la stimulation transcranienne combinée à un entraînement de la mémoire était plus efficace que l’action des médicaments pour ralentir la dégradation des capacités cognitives. Les effets de la maladie d’Alzheimer s’étalent de 7 à 10 ans, requérant par la suite une prise en charge complète du malade, qui devient dès lors totalement dépendant.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Le traitement proposé par la société Neuronix Ltd. permet de rallentir l’évolution rapide de la maladie. Le traitement s’étend sur six semaines, à hauteur de cinq séances d’une heure par semaine. Il est inoffensif et non-invasif, et la stimulation émise par la machine est double. Elle est d’abord magnétique, avec des stimulations transcraniennes ciblées sur certaines zones du cerveau responsables de la mémoire et de l’apprentissage, mais elle est aussi cognitive, avec des exercices de mémoire proposés simultanément aux patients.

De nouveaux essais cliniques concluants

Neuronix Ltd. avait déjà traité à l’aide du casque un échantillon d’une trentaine de patients souffrant de la maladie d’Alzheimer. Après six semaines, les tests cliniques ont révélé l’efficacité du traitement, qui a permis de ralentir les effets dégradants de la maladie à court terme. Mais cette première série de tests n’était pas contrôlée, dans la mesure où les améliorations de l’état des patients n’avaient pas été comparées à un groupe de contrôle, ce qui rendait plus difficile l’élimination d’effets placebo dus au  fait de la simple participation aux tests.

De nouveaux essais cliniques ont été réalisés sur les mêmes patients dix mois plus tard. Ils ont permis contrairement aux premiers essais de démontrer l’efficacité non plus à court terme, mais à long terme, le traitement ayant été réalisé sur plus d’un an. A la suite de ces tests, les fonctions cérébrales des patients se sont améliorées.

L’invention israélienne a été autorisée avec 17 autres technologies à la soumission à la FDA, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, chargée d’autoriser à la commercialisation sur le territoire américain. La candidature du casque de Neuronix Ltd. devrait être soumise à approbation cet été.

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 671 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.