Photomyne redonne vie aux albums photos

Photomyne redonne vie aux albums photos
Shares

L’application israélienne, Photomyne, permet de numériser les photographies argentiques des vieux albums photos en les photographiant depuis son iPhone. L’application a réussi à intégrer la liste des meilleures applications payantes disponibles sur iPhone.

Photomyne numérise les albums photos

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Le projet part d’un constat clair, celui de l’inaccessibilité digitale des albums photos de famille. La start-up israélienne entend pallier à la difficulté et au coût de la scanographie traditionnelle. A la différence d’autres applications, Photomyne permet aux utilisateurs de photographier la page complète de l’album, sans avoir besoin de prendre le cliché de chaque photo individuellement. La technologie de l’application se charge du reste, en détectant automatiquement les photos, en les isolant du fond de l’album et en les recadrant parfaitement.

L’utilisateur a par la suite la possibilité de créer ses propres albums photos numériques, et d’y ajouter une date et une légende. Il peut identifier les personnes présentes sur les photos et les partager ensuite sur Facebook, par Whatsapp ou par email. Il peut par ailleurs sauvegarder toutes les photos sur son iPhone ou son iPad via l’outil de stockage iCloud.

Un succès rapide

L’application est disponible sur l’App Store d’Apple en deux versions : la version basique gratuite et la version complète dont le coût s’élève à 4,99€. Aujourd’hui, plus d’un an après la diffusion de l’application, ce sont près de 20 millions de photos qui ont déjà été scannées par 1,2 millions d’utilisateurs via Photomyne. Plus de la moitié de ces derniers a opté pour la version payante. Si Apple prend une commission de 30% sur chaque vente, la start-up a bénéficié d’un profit total de 2 à 3 millions de dollars, une somme déjà particulièrement importante, étant donnée la jeunesse de la société.

Aujourd’hui, l’application est classée 14ème sur la liste des applications payantes les plus sollicitées  des utilisateurs aux Etats-Unis, et à la 3ème place dans la catégorie des applications de traitement de photos et de vidéos. En mars dernier, la start-up était parvenue à réunir 2,6 millions de dollars de la part d’investisseurs israéliens.

Photomyne est une start-up basée à Bnei Brak, près de Tel-Aviv. Elle a été fondée il y a un an et demi par trois entrepreneurs israéliens : Nir Tsemah , l’un des fondateurs de LabPixies, qui a été acquis depuis par Google ; Omer Shor, qui avait créé une application de traitement de photos ; Natalie Verter, une ancienne graphiste à HP ; et Yair Segalovitz, de formation en finance et en développement commercial.

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 692 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.