Recherche israélienne : bientôt la fin du cancer de la peau ?

Shares

Des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv, sous la direction du Professeur Carmit Levy, viennent de découvrir le mécanisme métastasique du mélanome ainsi qu’un remède contre sa propagation. L’étude a été publiée dans la revue Nature Cell Biology, le 22 août 2016. Il y a un an, Siliconwadi.fr avait consacré un précédent article à la recherche du professeur Carmit Levy sur le mélanome.

L’émission de vésicules responsables de la propagation de cellules cancéreuses

Le mélanome est considéré comme le cancer de la peau le plus agressif. Une fois qu’il se répand dans le système vasculaire, il devient mortel. Les scientifiques israéliens ont découvert qu’avant de se propager de l’épiderme aux organes du corps, le mélanome envoie des vésicules contenant des molécules de microARN. Ces dernières stimulent des changements génétiques dans les cellules de la peau pour les préparer à la réception et au transfert des cellules cancéreuses.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Deux produits chimiques susceptibles d’enrayer le processus de métastase

Le défi consiste ainsi à empêcher que le mélanome, inoffensif lorsqu’il ne se situe que sur l’épiderme, ne métastase et n’atteigne les vaisseaux sanguins ou les organes vitaux. Les chercheurs sont parvenus à identifier deux produits chimiques capables d’inhiber le processus métastasique du mélanome : le premier, le SB202190, empêche le transfert de la tumeur vers la peau ; et le deuxième, le UO126, inhibe les changements morphologiques que la peau subit pour recevoir les cellules cancéreuses.

SB202190 et UO126 ont été testés avec succès en laboratoire.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 781 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.