Israël: le boîtier qui rend la vue aux aveugles

eyecan
Shares

RenewSenses, start up israélienne, vient de lancer EyeCane, un nouvel outil capable de restituer une acuité visuelle aux personnes aveugles et malvoyantes. Elaboré en collaboration avec le Professeur Amir Amedi, chercheur spécialisé en neurobiologie et Yissum,l’entreprise technologique affiliée à l’Université Hébraïque de Jérusalem , il ouvre de nouvelles possibilités contre les déficiences visuelles.

La canne blanche 2.0

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Plus avancée que la traditionnelle canne blanche, la technologie EyeCane fonctionne comme une balise éclairante. Elle évalue la distance et les obstacles alentours puis les traduit en vibrations et fréquences sonores.

Grâce à ses détecteurs, l’outil permet d’élargir l’approche des angles en signalant à l’utilisateur les paramètres sur un périmètre de 5 mètres. En outres, cette retransmission codée permet aux personnes malvoyantes d’évaluer et d’anticiper les potentielles menaces en créant une image spatiale dans laquelle évoluer. La technologie intuitive de l’appareil rend sa prise en main facile en quelques minutes.

 

Pour arriver à de tels résultats, l’équipe du Professeur Amedi a établi une cartographie du cerveau. Celle-ci met en lumière l’organisation du cerveau, scindé en régions distinctes dont les fonctionnalités répondent aux données sensorielles reçues. Cependant, l’infinie plasticité cérébrale a révélé le cortex comme une machine ultra sensible, capable de déplacer une information d’une région à l’autre. Dans le cas où une aire est défaillante, le relai est pris par une région connexe à l’aire cérébrale initialement requise. Ainsi, il devient possible de “voir” en utilisant d’autres airs d’habitude sollicitées pour traiter le son ou le toucher.

“Notre mission est de fournir une vraie solution à la cécité et aux problèmes de vue à partir des fonctions cérébrales existantes qui utilisent d’autres sens comme l’ouïe et le toucher, pour compenser la perte visuelle“, explique Daphna Rosenbaum, responsable de RenewSenses.

Un outil couplé pour plus de performance

Parallèlement à cette solution de navigation, la start up israélienne a développé EyeMusic. Pour convertir l’information: un emplacement, des couleurs, une forme, un objet, EyeMusic utilise des notes vocales. Grâce à une caméra miniature connectée au smartphone ou à l’ordinateur, les données sont immédiatement traduites et transférées dans les écouteurs de l’utilisateur. Utilisant un algorithme, l’image est convertie en son, permettant ainsi aux malvoyants d’écouter puis de traiter l’information provenant de l’image.       Après quelques sessions d’entraînement, il est facile de reconnaitre les lettres de l’alphabet, “voir” des photos d’animaux et même retrouver des objets dans un environnement visuel plus complexe.

“Si une personne détecte un objet, il peut zoomer, le prendre en photo et EyeMusic le lui montrera. C’est bien au delà de la vulgaire description “c’est une chaise”. L’application lui permet de la voir. La possibilité de combiner EyeCane et EyeMusic serait une avancée sans précédant pour les malvoyants, et une garantie de compétitivité pour nous”.

 

RenewSens a déjà été sélectionné pour entrer dans le Brainnovation, l’accélérateur israélien IBT. Son lancement prévu dans les prochaines semaines sera suivi de près par une version mobile de l’outil. Valable gratuitement sur l’Apple App Store et Google Play, il offrira de sérieux avantages pour celui qui désire accéder à un programme personnalisé et des jeux interactifs.

 

Enfin, pour les plus curieux, il est possible d’évaluer sa propre substitution sensorielle avec l’expérience EyeMusic, accessible sur la plateforme internet de l’application : http://www.amedilab.com/

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 687 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.