Israël : le cannabis pour traiter l’autisme

Shares

Israël, pionnier de la recherche scientifique sur le cannabis va faciliter l’accès au cannabis médical.

23000 individus en Israël utilisent actuellement le cannabis thérapeutique. Parmi eux, certains sont atteints de maladies allant du cancer à l’épilepsie en passant par la sclérose en plaque ou le VIH.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


L’usage médical du cannabis est autorisé en Israël. Le pays a plus de libertés et de facilités à mener des études sur le cannabis que l’Europe et les Etats-Unis. En outre, c’est un chercheur israélien, Raphael Mechoulam, qui a découvert en 1976 le Tétrahydrocannabinol (THC), le cannabinoïde le plus abondant dans la plante du cannabis.

Israël prévoit à présent de conduire la première étude au monde pour savoir si le cannabis peut aider les personnes autistes. Le Dr. Adi Eran envisage de mener sa recherche sur 120 individus autistes légers ou moyens afin de déterminer si le cannabis est en mesure de traiter l’un des symptômes les mieux connus de l’autisme, à savoir l’incapacité de comprendre les comportements sociaux des personnes dites ” normales “.

Des études ont déjà montré que les substances chimiques se trouvant dans le cannabis amélioraient les fonctions sociales et diminuaient les réactions violentes. Ainsi, dans le cadre de l’étude, les patients se verront administrer des huiles fortement dosées en cannabinoïdes.

Plusieurs individus atteints de l’autisme en Israël ont déjà reçu la permission d’utiliser du cannabis médical et les résultats furent positifs. Le traitement est cependant testé sous des conditions rigoureuses.

 

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 781 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.