Israël. Fiable à 86 %, une puce détecte le cancer dans l’haleine

Shares

Cet article a été publié dans Ouest-France, le 29 décembre 2016.

Lire la suite sur Ouest-france.fr

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


 

Israël. Fiable à 86 %, une puce détecte le cancer dans votre haleine

La puce est capable de détecter de minuscules molécules caractéristiques de dix-sept maladies, dont certains cancers.

Des chercheurs israéliens ont mis au point un dispositif muni d’une puce qui permet de détecter des composés organiques volatils présents dans l’haleine correspondant à 17 maladies, parmi lesquels de nombreux cancers mais aussi la maladie de Crohn ou celle de Parkinson. Le taux de réussite est de 86 %.

Des chercheurs israéliens ont mis au point une puce capable de détecter dans notre haleine de minuscules molécules caractéristiques de dix-sept maladies.

Pour mettre au point ce dispositif de dépistage “nouvelle génération”, les chercheurs du Technion-Institut de technologie d’Israël ont misé sur la détection des composés organiques volatils (COV). Il s’agit de molécules de faible poids que l’on retrouve dans le sang, les selles, les urines… et dans l’haleine.

Des nanoparticules en or

Sachant que la quantité et le type de COV exhalés peuvent renseigner sur le métabolisme et de la santé de l’individu, il ne restait donc plus à nos experts qu’à trouver un moyen de détecter la présence de certaines molécules et d’interpréter leurs résultats. Les scientifiques ont donc conçu une puce intelligente, dotée de nanoparticules en or. Autant de capteurs qui lui permettent d’analyser la présence dans l’haleine de COV correspondant à des maladies.

Parmi elles, des cancers du poumon, du côlon-rectum, du cou et de la tête, de l’ovaire, de la vessie, de la prostate, du rein et de l’estomac, mais aussi la maladie de Crohn…

Lire la suite sur Ouest-france.fr

 

 

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 781 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.