Israël se fait une place dans les technologies financières de pointe

Shares

Cet article de Sharon WAJSBROT a été publié dans Les Echos, le 22 novembre 2017.

Israël se fait une place dans les technologies financières de pointe

A l’instar de Citi, de plus en plus de banques installent leur centre d’innovation à Tel Aviv pour profiter de son expertise dans la tech.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


A priori, Tel Aviv tient plutôt de la Silicon Valley que de Wall Street. Mais c’est justement son expertise mondiale dans la high tech qui attire de plus en plus de grandes banques internationales confrontées à des enjeux technologiques inédits.

“Lorsque nous avons dû déterminer où localiser notre centre d’innovation dédié à l’intelligence artificielle, à l’analyse des données et à la programmation linguistique (NLP) en 2011, nous avons considéré la Pologne, la Russie ou l’Ukraine, mais nous avons finalement opté pour Tel Aviv parce qu’on y trouve une large réserve de compétences technologiques à un coût toujours inférieur à celui des Etats-Unis”, explique Neil Corney, directeur général de Citi Israel, l’une des premières banque internationale à avoir installé un centre de R & D dans le pays.

Peu de banquiers, beaucoup d’ingénieurs de la tech

De fait, lorsqu’on se promène dans les couloirs du centre d’innovation de la banque américaine, situé en banlieue de Tel Aviv, on croise des anciens de chez Intel (l’un des premiers employeurs privé d’Israel), Samsung ou encore Microsoft, mais quasiment aucun banquier. En bras de chemise, d’origine russe, américaine ou pour certains européenne, ces ingénieurs sont aujourd’hui 200 à plancher sur les systèmes robotiques, les outils d’analyse de données ou de prédiction capables de bousculer…

Lire la suite sur LesEchos.fr

Les Echos / Sharon WAJSBROT

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 789 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.