Israël deviendra bientôt le 4ème pays à se poser sur la lune

Shares

“Nous allons mettre le drapeau israélien sur la lune”. Voilà ce qu’a déclaré Ido Anteby, PDG de l’entreprise privée SpaceIL, ce mardi 10 juillet 2018 lors une
conférence de presse. Le projet a débuté en 2011, lorsque les ingénieurs Yariv Bash, Kfir Damari and Yonatan Winetraub (SpaceIL) ont décidé de participer au “Google Lunar XPrize”, une
compétition internationale ayant pour but d’encourager les scientifiques et entreprises privées à organiser des missions peu coûteuses vers la lune. Le
Prix n’a finalement pas été décerné mais la compagnie israélienne, qui s’était associée à l’Israel Aerospace Industries (IAI), n’a pas pour autant abandonné le projet.

L’objectif était de rendre “la lune atteignable ” a déclaré Yossi Weiss, directeur de l’IAI. Le projet a coûté au total $95 millions. C’est la première fois qu’une
entreprise, et non un pays, va se rendre sur la lune à un prix non exhorbitant. Morris Kahn, le milliardaire israélien – d’origine sud-africaine – et président de
SpaceIL, a contribué à hauteur de $27 millions à ce projet. “Nous écrivons l’histoire.” – a-t-il annoncé aux journalistes.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Au mois de novembre, le vaisseau spatial sera transféré à Cap Canaveral, en Floride, pour être lancé dans l’espace en décembre par une fusée de la société SpaceX, de l’entrepreneur
américain Elon Musk. La descente du vaisseau sur la lune est prévue pour le 13 février 2019, soit deux mois après son départ.

La mission à l’arrivée sera la suivante : planter un drapeau israélien sur la lune et effectuer des recherches sur le champ magnétique lunaire en l’espace de seulement
2 jours, dans le cadre d’une expérience du Weizmann Institute of Science. Le design et le développement du vaisseau sont entièrement israéliens. L’engin spatial ne mesure que 2 mètres de diamètre et 1,5 mètre de hauteur, et ne pourra donc pas accueillir d’être humain. Il pèse 600kg, ce qui en fait le plus petit engin à se poser sur la lune. Le vaisseau sera équipé de caméras et d’outils d’enregistrement afin de photographier et filmer son arrivée. En février prochain, Israël deviendra le quatrième pays à poser un objet sur la lune, après la Russie et les Etats-Unis (1966) et la Chine (2013).

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 861 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.