La solution israélienne contre les moustiques Zika

Shares

Senecio sera-t-elle la compagnie qui mettra fin au virus Zika ? Cette start-up israélienne a récemment développé un système aérien d’éjection de moustiques stériles dans les airs, afin de neutraliser les moustiques porteurs de maladie dans les zones infestées.

Ce sont les moustiques femelles qui piquent et elles ne s’accouplent qu’une fois dans leur vie mais peuvent pondre une très grande quantité d’oeufs, (40 oeufs par milligramme de sang humain aspiré, riche en protéines). L’idée de Senecio est la suivante : transporter des moustiques mâles stérilisés dans des avions pour les relâcher dans les zones à forte densité de moustiques. Cette solution permet de couvrir de grandes surfaces rapidement, et a un impact écologique minimal.  Comme les moustiques femelles ne s’accouplent qu’une seule fois dans leur vie,  provoquer des accouplements avec les mâles stériles, peut limiter la reproduction de l’insecte.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


A l’origine, cette méthode était utilisée sur le terrain, et les moustiques étaient relâchés par un camion qui traversait les zones à risque. Or ce processus était moins efficace car cela prenait plus de temps pour couvrir un périmètre plus petit. La solution aérienne a donc été développée récemment, permettant de transporter des dizaines de millions de moustiques dans un seul avion. Ce projet a été compliqué à mettre en place car les moustiques étant trop légers et délicats, et mouraient à la sortie de l’avion en raison du courant d’air trop violent. Senecio a alors développé une technologie pour les relâcher en vol sans les tuer : un système qui pousse les moustiques hors de la zone d’air dangereuse de l’avion, leur permettant de survivre lors de l’éjection dans les airs.

Une expérience menée en Virginie, aux Etats-Unis, a confirmé le succès du projet. De grandes bâches blanches ont été installées au milieu d’un terrain plat afin de vérifier que les mâles stériles arrivaient sur le sol sans encombre et vivants. L’initiative a été approuvée et financée par la fondation BIRD (la fondation bilatérale pour l’industrie de la recherche et du développement, Israël-Etats-Unis).

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 902 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.