Une société israélienne aide les pays du sud à conserver les aliments

Shares

Près d’un tiers de la nourriture produite pour la consommation humaine dans le monde est perdue ou gaspillée chaque année. Dans les pays à faible revenu, la nourriture est
perdue principalement au début et au milieu de la chaîne d’approvisionnement de la production alimentaire. Pour empêcher cela, il suffirait de créer et de vendre une solution
abordable pour minimiser les pertes et économiser de la nourriture. Dans ce domaine, la compagnie israélienne Amaizz se démarque en proposant des solutions d’énergies
renouvelables, portables, durables, et rentables, qui répondent aux besoins des agriculteurs.

Créée en 2015 par trois entrepreneurs – Ido Batchko, Aviram Tenenbaum et Nir Evron – Amaizz a développé une variété de produits et de services afin de répondre aux besoins
spécifiques du séchage, de la réfrigération, et du stockage qui réduisent le gaspillage alimentaire de graines, de céréales et de l’horticulture. L’objectif est de créer un impact durable
répondant aux besoins des pays en développement.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Les trois fondateurs expliquent leur démarche : “Grâce à notre expérience combinée en agri-Tech, nous avons reconnu le besoin urgent d’améliorer l’efficience et l’efficacité du processus
d’élevage dans le monde en développement. Ensemble, nous avons vu l’opportunité de développer des solutions agricoles rentables pour répondre à la demande du marché. Plus tard dans
l’année, notre société Amaizz est née.”

Les personnes ciblées par Amaizz sont les petits et moyens agriculteurs, mais aussi les agriculteurs commerciaux, les usines et les centres logistiques. Les pertes de nourriture peuvent
être causées par la détérioration et la dégradation des aliments. Amaizz met en place des petites installations de stockage dont les conceptions en matière de ventilation, d’exposition
au soleil et de composants de verrouillage peuvent fournir des capacités de séchage qui protègent contre toutes sortes de parasites. Dans les zones où Amaizz est présent, on compte 50% de réduction du gaspillage alimentaire et de perte de nourriture.

La compagnie a commencé ses ventes avec une unité au Sénégal et développe un système de désinfection supplémentaire ainsi qu’un système de chauffage qui sera ciblé pour les producteurs
de maïs en Amérique Latine et en Europe de l’est. Le système pourrait également être modifié pour traiter des cultures comme le blé, le sésame, le sorgho, le riz et le café. En 2015, Amaizz s’est rendu au Kenya pour établir un plan d’affaires et participer à un projet pilote dans la région. La visite sur le terrain a été un succès et différentes coopératives agricoles locales étaient
enthousiastes à l’idée de travailler avec Amaizz.

Au début de l’année 2018, la compagnie a étendu son expertise en Inde, dans le cadre du programme “Israel-India Bridge to Innovation” – mis en place lors de réunions entre les premiers ministres de l’Inde et d’Israël, organisé en collaboration avec Invest India et l’Israel Innovation Authority. Les produits agricoles sont d’une importance considérable sur le marché indien,
or il est difficile d’expédier des produits frais. Amaizz propose alors un dispositif de séchage portable permettant le stockage à sec de ces produits agricoles. Cette technologie a été récompensée
au sein du programme “Israel-India Bridge to Innovation”, Amaizz étant le gagnant du ‘défi post-récolte’. En 2016, Amaizz avait aussi remporté le prix du Israeli Grand Challenges Program et a gagné le soutien du Responsable Scientifique israélien pour sa technologie de séchage innovante.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 873 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.