Une Startup Israélienne se rapproche de la 1ère voiture électrique volante

Featured Video Play Icon
Shares

Le projet pourrait permettre à plus de personnes de vivre plus loin des centres villes et de ce fait amoindrir le problème majeur de surpopulation des villes à travers le monde.

Alors que les villes cherchent de nouveaux moyens d’innovation pour combattre le défi constant des embouteillages, une startup israélienne prétend avoir trouvé la solution.
Fondée par Guy et Maki Kaplinsky, NFT Inc. travaille sur le développement d’une voiture électrique volante, révolutionnaire et autonome. Dans certaines grandes villes come Sao Paulo ou New York, il peut être possible de se déplacer en hélicoptère afin d’éviter les embouteillages mais cette option coûte très cher. La mission de NFT n’est pas seulement de créer une voiture électrique volante mais aussi de la rendre plus abordable qu’une virée en hélicoptère, et des compagnies comme Uber et Gett pourraient ajouter ces véhicules volants à leurs services de courses partagées.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


NFT vise un prix initial se situant entre 200 000 et 300 000 dollars, (178 000 et 267 000 euros) et anticipe une baisse du prix une fois la production commerciale lancée. Guy Kaplinsky explique : “Notre priorité, après la sécurité, est de réduire les coûts en utilisant des composants en vente libre”.
Lors d’une exposition technologique de Las Vegas, la compagnie a estimé le prix final du véhicule autour de 50 000 dollars.

L’un des principaux obstacles à la production commerciale de véhicules volants est la régulation. Avoir des dizaines ou centaines de véhicules dans les airs sans supervision pourrait s’avérer désastreux…

NFT à récemment dévoilé le design de son modèle dénommé “Aksa”, qui signifie “oiseau volant” en japonais. Aksa est conçu pour être équipée de 14 hélices ainsi que d’ailes rétractables qui étendent le véhicule de deux mètres de largeur à douze mètres. NFT prédit que le véhicule pourra contenir trois passagers, une autonomie de 550 KM à une vitesse comprise entre 160 et 240 km/h. Le véhicule est électrique mais nécessite un moteur thermique pour charger les batteries. En plus de voler, le véhicule pourra fonctionner comme une voiture traditionnelle sur la route, malgré une forme unique et moderne.

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 936 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.