Détecter le cancer par un nouveau test sanguin

Shares

Des chercheurs de l’Université Ben Gourion du Néguev et de l’Hôpital Universitaire Soroka à Beersheva sont en train de développer un simple test sanguin qui permettra la détection précoce de plusieurs types de cancers.

Ce test développé par le Professeur Joseph Kapelushnik de la faculté des sciences médicales de Ben Gourion et son équipe, utilise la lumière infrarouge pour détecter des changements microscopiques dans le sang, mettant en avant la présence de tumeurs cancérigènes avant même que la maladie ne soit répandue. La présence d’une tumeur implique qu’un certain type de molécules va être relâché dans le sang, ces molécules absorbent la lumière infrarouge de façon spécifique, différente du sang de personnes en bonne santé.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Les chercheurs se sont concentrés sur la détection de cancers fréquents, tels que le cancer des ovaires et des poumons. Au cours des derniers tests cliniques, avec plus de 200 patients et un groupe de contrôle, le test a permis d’identifier plus de 90% de patients atteints. Le Professeur Joseph Kapelushnik précise prudemment  que « les recherches ne sont actuellement qu’au stade de tests cliniques. Nous voulons pouvoir détecter un cancer chez les patients qui se sentent encore bien avant que la maladie ne soit métastasée; cela voudra dire, moins de traitements, de douleurs  et  beaucoup de vies sauvées. Le but est de mettre au point une méthode simple d’une manière efficace et peu coûteuse en vue de détecter le plus de types de cancers possibles ».

Des tests cliniques supplémentaires sont prévus dans les prochains 18 mois. 

Par Daniel Sebban du Bulletin Electronique Israel numéro 77 – 05/04/2012, adaptation siliconwadi.fr

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 940 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.