Golan Telecom révolutionne le marché des télécoms en Israël

Shares

Le nouvel opérateur ”Golan Telecom” est arrivé hier sur le marché israélien. Une conférence de presse a été tenue hier matin par Michael Boukobza (devenu Michael Golan, en arrivant en Israël), le directeur de l’entreprise : Le forfait majeur de l’opérateur sera à 99 Shekels (20euros), et comprendra SMS et internet illimité. “Les gens en ont assez d’être pris pour des pigeons“  a déclaré Golan lors de la conférence de presse.

Golan a ouvert la conférence par “Les gens sont fatigués, et aujourd’hui nous révolutionnons le monde des télécommunications” il ajoute ” la téléphone mobile, c’est comme le logement, la nourriture et presque comme l’air

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


La société offrira des appels, des SMS, et MMS vers tous les réseaux du pays sans restriction. Mais également, des appels gratuits vers 29 pays, et tout cela, pour 20 euros par mois.

Golan déclare : “J’appelle les entreprises de téléphonie à baisser leurs prix” et continue “les appels de l’étranger vers Israël sont trop chers” qui ce matin a cassé les prix du marché.

Une offre de 2 euros par mois sera également disponible pour les petits consommateurs.

Le site web sera traduit en six langues “afin que les consommateurs puissent bien comprendre et comparer les forfaits de l’operateur

Golan devrait obtenir 7% du marché dans les deux ans chez les consommateurs privés, selon le ministère des communications.

En 2007, Michaël Boukobza créait la surprise en annonçant sa démission de son poste de directeur général d’Iliad, maison mère de Free. Avec Xavier Niel, il constituait la dream-team du FAI qui a révolutionné l’offre ADSL en France.

Son nom était très étroitement lié à Free. Il ne s’était jamais privé d’attaquer frontalement la concurrence et de distiller des déclarations assassines, notamment contre France Télécom.

Michaël Boukobza s’est trouvé un allié de poids en la personne de Xavier Niel, qui détient une participation de 30% dans la société de son ancien collaborateur. Le trublion français pourra alors se targuer de disposer de licences mobiles dans le monde.

Surtout, il a battu l’offre de Patrick Drahi (Numéricable), conseillé un temps par Boukobza (!) qui a largement investi dans le paysage israélien des télécoms (rachat de 45% de Hot, le premier câblo-opérateur du pays, et de l’opérateur mobile Mirs).

Dans un entretien au supplément économique du journal Haaretz, Boukobza affiche ses ambitions (que l’on pourrait croire sorties de la bouche de Xavier Niel)… “Il est possible de diviser par deux la facture mobile en Israël, soit une économie annuelle de 700 euros par foyer. Nous voulons restituer au consommateur les énormes dividendes que les groupes de communication réservent à leurs actionnaires”, avance-t-il.

Le franco-israélien revient également sur l’apport de Niel : il “m’a dit que c’était l’occasion de faire quelques chose de bien pour mon (nouveau) pays”, conclut l’entrepreneur.

http://www.golantelecom.co.il/web/

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 886 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.