Akamaï rachète Cotendo : le CDN s’impose en 2012

Shares

La société américaine Akamaï, spécialiste du Content Delivery Network (CDN) vient d’annoncer le rachat de sa concurrente Cotendo pour 268 millions de dollars.

C’est donc la tête dans le «  cloud », que la jeune Cotendo commence l’année 2012 ! Akamaï, le leader américain de distribution de contenus sur Internet pour les entreprises, a annoncé le rachat de Cotendo pour renforcer son offre de service dans le secteur du Cloud et des mobiles.

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


En effet, la société israélienne forte de 100 salariés, répartis entre Israël et la Californie, s’est faite remarquer grâce au développement de sa plateforme Cloudlet, qui offre un service de cheminement des contenus et des données vers le Cloud et d’un service intégré d’envoi de contenu vers les mobiles.

Paul Sagan, PDG d’Akamaï rappelle ainsi que ce rachat va dans le sens d’une  accélération du développement de la compagnie « dans l’univers dynamique que constitue l’optimisation du Cloud et des réseaux mobiles ».

Une annonce qui confirme la migration du paysage Web vers le cloud computing  et la distribution des contenus sur les réseaux (CDN).

Cloud et Content Delivery Network (CDN), l’avenir du paysage web

Pour comprendre ce qui se passe dans le secteur du Web, il est essentiel de s’arrêter sur la technologie porteuse du CDN.

Concrètement, le CDN est la mise un place d’un réseau qui achemine des contenus et des données vers des utilisateurs. Cette technologie se traduit ainsi par une diminution du coût de la bande passante et par une optimisation de l’expérience de l’utilisateur.

Parallèlement le cloud computing, qui propose en quelque sorte des lieux de localisation des données, rend le marché du CDN toujours plus concurrentiel avec des offres commerciales personnalisée et agressives.

C’est d’ailleurs pourquoi, Julien Coulon, Directeur Général de Cedexis, dans une interview donnée au site ITespresso, pense qu’Akamaï, en rachetant Cotendo, à  d’abord éliminé un concurrent dans un secteur de plus en plus concentré.

Une analyse qui se doit d’être tamisée par l’enthousiasme de Ronni Zehavi, PDG de Cotendo, pour qui cette acquisition est avant tout une véritable reconnaissance du travail et de la technologie Cotendo. Selon lui, ce rachat doit donner l’exemple et encourager la création d’entreprise. Il voit même cette fusion comme l’opportunité de créer l’ « offre la plus puissante du secteur ».

Une affaire que Siliconwadi.fr ne manquera pas de suivre les prochains mois alors qu’Akamaï envisage même d’ouvrir un centre de recherche et de développement en Israël.

Shares

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 2 740 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.