MyHeritage : high tech et généalogie

myheritage

Le 32ème Congrès International de Généalogie Juive vient de se tenir à Paris, avec près d’un millier de participants venus de France, d’Europe, d’Amérique et d’Israël, à la recherche de contacts, d’outils et d’informations pour mieux connaitre leur histoire familiale.

Chaque généalogiste a des anecdotes incroyables, trouvées au fil de ses recherches, et les histoires de chaque famille juive depuis 100 ans, 200 ans et plus, forment un tissu passionnant que l’on a plaisir à raconter et partager.

Le terme hébreu  תולדות toledot, qui signifie histoire, apparait dès le début de la Bible pour résumer l’histoire de la création du monde (Berechit 2 – 4), et est utilisé ensuite pour détailler l’histoire des familles bibliques. C’est dire que histoire du monde et histoire familiale sont intimement liées.

L’informatique et internet, en facilitant la recherche de documents anciens et en aidant au partage des informations, sont devenus des outils essentiels pour la généalogie. On connait le site JewishGen, qui depuis 1994 met en relation les généalogistes, et donne accès à de nombreuses ressources.

C’est dans ce contexte que la société MyHeritage a été créée en 2003 près de Tel Aviv par une équipe de passionnés de généalogie, réunie par Gilad JAPHET. MyHeritage est à la fois un réseau social familial et un site de recherches pour les généalogistes. On peut y créer ses propres sites familiaux, partager ses arbres généalogiques, photos, documents, organiser des événements, communiquer facilement.

Grâce à l’ambition mondiale des fondateurs, ce qui aurait pu ne rester qu’un petit site de passionnés est devenue une entreprise mondiale. Dès 2006, le célèbre fonds de capital risque Accel Partners a participé à un tour de table de 3 millions de $; en 2008, une nouvelle levée de fonds, de 15 millions de $, a vu Index Ventures se joindre à l’aventure. MyHeritage a levé à ce jour 24 m$, et a signé plusieurs acquisitions : Kindo Networks en 2008, OSN, site de généalogie allemand, en 2010, Bliscy.pl, site polonais, en 2011, ainsi que les sites américains BackupMyTree et FamilyLink.

Aujourd’hui, MyHeritage est disponible en 38 langues différentes. Il a 63 millions de membres, qui ont créé 23 millions d’arbres généalogiques représentant 1 milliard de profils. MyHeritage développe un nouveau service appelé SuperSearch, destiné à rechercher des données dans plus de 120 millions de publications, journaux, annuaires, ainsi que dans les bases de données téléchargées par les membres et les données de recensements. La société fait partie des leaders mondiaux de la recherche historique et généalogique. Son principal concurrent, Ancestry.com, est coté au Nasdaq avec une capitalisation boursière supérieure au milliard de $, alors qu’il est actif principalement aux Etats-Unis et n’a pas l’envergure mondiale de MyHeritage.

MyHeritage a un business model fondé sur le principe du freemium : un accès libre et gratuit pour le service de base, destiné à faire venir le maximum de membres, puis un accès à tous les services sur la base d’un abonnement mensuel.

Vous recherchez un lointain cousin à l’autre bout du monde ? Le plus court chemin pour le retrouver est peut-être de se connecter à MyHeritage !

Commenter cet article

commentaire(s) jusqu’à présent. Ajouter le votre...

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez nos 1 769 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.

Demande de republier cet article

Remplissez ce formulaire et cet article sur sera envoyé par e-mail.






Le nom du site où vous souhaitez de republier cet article

J'accepte d'indiquer la source et le lien de l'article
d'origine pour chaque utilisation des articles de siliconwadi.fr

fermer