Les Israéliens construisent la plus grande installation d’aquaculture d’Europe

Shares
Le 12 septembre dernier, la plus grande installation industrialisée d’aquaculture a ouvert en Pologne. Il s’agit de l’installation la plus avancée en Europe, mise au point par la technologie israélienne AquaMaof Aquaculture Technologies qui produira 1.200 tonnes de tilapia (variété de poisson) par an.
 
L’usine dont la construction a duré un an et a coûté environ 12 millions d’euros s’étale sur 8.000 mètres carrés. Le coût de la construction devrait être amorti en 5 ans de fonctionnement.
 
Avec l’augmentation des limites de prises dans l’Union Européenne, la limitation ou l’ interdiction pure et simple de la vente de certains types de poissons, dont les stocks s’épuisent rapidement en raison de la pêche commerciale, la Pologne pourrait devenir un fournisseur important de poissons pour le reste de l’Europe avec ce nouveau système. Ainsi, les européens recevront les poissons qu’ils recherchent, alors que les poissons dans l’océan auront la possibilité de renouveler leurs stocks.
 

AquaMaof est une entreprise israélienne spécialisée dans le montage et la gestion des installations industrialisées d’aquaculture en Israël et dans le monde entier. L’entreprise a été créée par un groupe de spécialistes d’aquaculture, apportant leurs compétences dans des domaines spécifiques, notamment la conception et l’intégration de systèmes, la conception et la fabrication de machines, l’ichtyologie et la gestion de projets et d’entreprise.

L’entreprise a développé une technologie brevetée innovante pour industrialiser la procédure d’aquaculture . La méthode permet d’élever des poissons dans des conditions de températures contrôlées quelque soit le temps, dans tous les pays et à toutes les saisons, indépendamment des facteurs externes.

A ce moyen de reproduction à l’abri dans des réservoirs, un brevet supplémentaire permet d’économiser plus de 70 % de l’énergie et de la main-d’œuvre par rapport à d’autres installations d’élevage dans le monde. Cette méthode permet d’économiser les coûts de production et produit une quantité prédéterminée et une qualité de poisson sous le contrôle total des exploitants de l’usine.

L’usine permet également de produire des poissons d’une taille uniforme, en raison d’un système de sélection automatique qui classe et compte le poisson dans chaque réservoir, s’assurant du transport du poisson d’un réservoir à un autre et que chaque réservoir cultive des poissons d’une taille uniforme.

Actuellement, AquaMaof a plusieurs projets en développement: un projet  près de Moscou ouvrira ses portes en 2013 qui permettra de produire 500 tonnes de truites par an et un autre projet en Roumanie, de reproduction d’esturgeons pour la fabrication du caviar.

AquaMaof a également signé des accords avec plusieurs autres groupes d’investissement pour construire des installations supplémentaires en Israël, en Afrique et en Asie du Sud-Est. De plus, l’entreprise est en négociation avec des organismes privés et publics pour construire des installations similaires dans différents pays européens, en Extrême-Orient, en Afrique et en Amérique du Nord. Le coût de la construction de chaque ferme piscicole industrialisée varie de 4 à 150 millions d’euros.

 
Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 781 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.