Les secrets du cerveau avec un prix de 1 million de dollars

Shares

L’idée que nous n’utilisons que 10% ou 20% de notre cerveau est un mythe. En effet, selon les scientifiques, nous utilisons en réalité une plus grande partie. Ce que nous ne savons pas réellement à ce sujet concerne son fonctionnement, comment chaque partie du cerveau effectue ce qu’elle fait, les interactions avec les autres parties du cerveau, ainsi que le reste du corps, et pourquoi nous observons chez certains individus une perte de leurs capacités à fonctionner normalement, en raison de lésions et maladies cérébrales.

Le prix international B.R.A.I.N – 1 million de dollars

Soyez informés en temps réel ! Suivez-nous sur...


Une organisation israélienne, Israël Brain Technologies (IBT) se propose de découvrir les secrets du cerveau et offre une prime de 1 million de dollars à quiconque (une personne ou une équipe) réalisera une percée technologique sur le cerveau. Judicieusement nommé le Global B.R.A.I.N. Prize (Breakthrough Research And Innovation in Neurotechnology), ce prix international sera décidé en 2013 par un panel de juges qui évalueront les innovations proposées pour leur solidité, fonctionnalité et vision, a déclaré le Dr Rafi Gidron, fondateur et président du IBT. Ce dernier est un investisseur qui a été le fondateur et co-directeur général de Chromatis, spécialiste de la fibre optique, qui a été vendue, il y a 12 ans, à Lucent pour 4,5 milliards de dollars.

Le jury sera composé de leaders de renommée internationale dans le domaines des sciences, de la technologie et l’industrie. Le prix d’un million de dollars viendra soutenir le développement de l’avancée technologique, en accélérant le succès des nouvelles technologies.

“La prochaine vague de développement technologique va être la technologie du cerveau, pour comprendre son fonctionnement, la construction de dispositifs qui interfèrent avec le cerveau et la compréhension des maladies comme l’Alzheimer et Parkinson”, a affirmé le Dr Rafi Gidron. “Nous pensons qu’Israël détient tous les ingrédients nécessaires pour accomplir de grands progrès dans ce secteur avec le traitement du signal, l’informatique, les appareils médicaux, les réseaux, la vidéo et bien plus encore. L’étude du cerveau est une affaire interdisciplinaire, car de nombreuses technologies sont impliquées dans ce que le cerveau contrôle et est capable de faire.”

L’un des objectifs du IBT est de mettre en place des dispositifs qui vont interagir avec le cerveau, délivrant un avantage à une personne utilisant une technologie israélienne du cerveau. Il existe déjà des exemples d’interactions cerveau-machine, affirme le Dr Rafi Gidron : plus de 200.000 personnes à travers le monde ont un implant cochléaire, ce qui permet aux personnes atteintes de surdité profonde d’avoir la possibilité “d’entendre” par voie électronique; et une nouvelle technologie destinés aux patients atteints de la maladie de Parkinson leur permettant de recevoir une «stimulation cérébrale profonde», pour un meilleur contrôle de leur corps.

Le Dr Rafi Gidron envisage des cœur bioniques, des yeux artificiels, “des téléchargements directs du cerveau” et plus encore. Le prix global B.R.A.I.N. va permettre de réunir les meilleurs esprits dans le monde pour créer la prochaine génération d’innovations sur le cerveau, à partir d’une interface cerveau-machine vers une interface cerveau-informatique, afin de trouver des solutions urgentes aux maladies du cerveau », a déclaré le Dr Rafi Gidron.

Ce dernier révèle une statistique stupéfiante “une personne sur quatre est touchée par une maladie du cerveau.” Les gagnants pourraient ainsi aider à diagnostiquer et traiter les troubles neurologiques comme l’Alzheimer, Parkinson et l’autisme et aider à libérer notre puissance intellectuelle de façon exponentielle.

Le president Shimon Peres : un véritable visionnaire

La vision de la recherche technologique du cerveau, a déclaré le Dr Rafi Gidron, provient du président Shimon Peres, qui selon lui est « un véritable visionnaire, un homme qui a imaginé et aidé à mener la révolution israélienne dans les domaines tels que la biotechnologie, la nanotechnologie et l’aviation, entre autres.” En présentant IBT et le prix B.R.A.I.N à la conférence annuelle de l’Association High-Tech Industry (HTIA) au début du mois de septembre à Jérusalem, Shimon Peres a déclaré “qu’il n’y a aucun doute que les recherches sur le cerveau au cours de la prochaine décennie vont révolutionner nos vies et avoir un impact sur des domaines majeurs comme la médecine, l’éducation, l’informatique, et l’esprit humain et bien d’autres.

“Israël est bien placé pour assumer un rôle de leadership dans l’industrie des neurotechnologies émergentes qui promet de faire du monde un endroit meilleur.” a déclaré Shimon Peres. Ce dernier ajoute “le cerveau, nous a permis de créer des cerveaux artificiels, mais pas à explorer nos propres cerveaux. Nous devons en apprendre davantage sur nous-même, sur la façon dont nous faisons nos choix dans la vie. “

La “Brain Tech” et les entreprises israéliennes

Il existe de nombreuses entreprises israéliennes que le Dr Rafi Gidron voit contribuer à la “Brain Tech.” L’une d’entre elles, par exemple, est BrainsGate, qui a mis au point un dispositif qui améliore le flux sanguin vers le cerveau d’un patient pour un maximum de 24 heures. Le traitement BrainsGate consiste en l’implantation d’une électrode miniature à travers le palais de la bouche avec une procédure d’anesthésie locale comparable à un traitement dentaire. L’implant stimule un centre nerveux, ce qui augmente le flux sanguin cérébral.

Israël dispose également de l’un des plus grands fournisseurs mondiaux de dispositifs neurotechnologies, Alpha-Omega.

En outre, les activations du réseau cérébral ElMinda sont déjà utilisées par de grandes entreprises pharmaceutiques pour surveiller les effets de leurs médicaments sur le cerveau en tant que partie intégrante de leurs programmes de développement de médicaments.

Le Dr Rafi Gidron a précisé “qu’un rapport publié par les analystes de McKinsey & Company montre qu’Israël est dans une position unique pour développer le leadership de Brain Machine Interface (BMI) ou Interface Neuronale Directe (IND) et les dispositifs thérapeutiques de neuro-stimulation pour traiter une grande variété de troubles du cerveau. Cette recherche aura toutes sortes de conséquences pour la vie quotidienne à l’avenir. Le cerveau est plus puissant que n’importe quel ordinateur et consomme moins d’énergie qu’une ampoule de 20 watts. Nous avons beaucoup à apprendre de lui. “

Shares

RetweeTech

Rejoignez nos 2 855 abonnés et recevez nos derniers articles directement sur votre e-mail.